Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2015

PRÉPARATION PHYSIQUE

 

à la télé

 

une femme se confie à un homme

 

elle lui dit

 

sur un ton très bas

 

j’ai fait analyser ces poils

 

qui te sont poussés sur la poitrine

 

l’autre soir

 

l’homme ne semble pas comprendre

 

où elle veut en venir

 

et attend la suite

 

j’ai fait analyser ces poils

 

et

 

ils ne sont pas humains

 

je ne t’apprends rien

 

n’est-ce pas ?

 

j’éteins le poste

 

je le souffle comme disait ma grand-mère

 

et me rabats sur une revue de vulgarisation scientifique

 

à l’intérieur

 

un article me promet une collision entre deux galaxies

 

il la qualifie même d’inévitable

 

mais ne l’annonce que dans quelques milliers d’années

 

je n’aurai jamais la patience

 

 

 

 

F.Houdaer ("NO PARKING NO BUSINESS", éd. Gros textes)

 

 

 

08/07/2015

JUBILÉ

il est historien de formation

si l’on en croit la légende qui figure sous sa photo

dans le journal

il se fait fort de nous expliquer

le pourquoi de certaines superstitions

son analyse est censée mettre à mal

des légendes populaires qui se perdent dans la nuit des temps

à mieux regarder son portrait

on lit dans son regard une tristesse incommensurable

et sa veste rouge n’y peut rien changer

 

extrait de "FIRE NOTICE"

 

04/06/2015

MAKING-OFF

la fenêtre de mon bureau

donne sur un chantier tout frais

cela ne ressemble encore qu’à un vaste trou

j’ai compté cinq types différents d’engins

à s’être donnés rendez-vous en bas de chez moi

plusieurs équipes sont sur le coup

même si la plupart n’ont

pour le moment

fait que de se croiser

et prendre leurs marques

moi

le seul effort que je me suis demandé

est de prendre une photo par jour

de l’avancée des travaux

 

je n’ai pas tenu la promesse

que je m’étais faite

 

depuis

j’observe le boulot des gars

non sans une certaine aigreur

j’applaudis

à la pluie

qui vient contrarier la bonne marche du chantier

mais cela ne suffit pas

la place en bas de chez moi finira bien par être refaite à neuf

et ce jour-là

je n’aurai plus qu’à partir

 

F.Houdaer (in "ENGEANCES")

Une critique de ce recueil du côté du Recours au poème

 

16:08 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engeances