Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2018

Marché de la Poésie, place Saint-Sulpice ?

Trois livres en cours d’impression pour Le Pédalo Ivre : deux nouveautés (« MILIEU DE GAMME » de Jean-baptiste Happe et « CINEMA INFERNO » de Jean Marc Flahaut & Frédérick Houdaer) et une réimpression (le tout premier recueil de Grégoire Damon, « MON VRAI BOULOT »).
Ça, et ce que je ne vous raconte pas.
Bref, pas le temps de monter au Marché de la Poésie. J’espère que mes ami-e-s s’y retrouveront et s’y amuseront. Pour le reste…

english10.jpg

 

13/01/2018

Dans "Le Matricule des Anges", et ailleurs...

Dans "Le Matricule des Anges" de janvier, un long papier sur "ARMAGUEDON STRIP".
Extrait :
" (...)
Hugo Marsan disait qu'« écrire, c'est échapper a ceux qui veulent vous emprisonner dans leur univers, a commencer par la mère ». Sans tomber dans les pièges du poncif, Frederick Houdaer questionne cet enfermement en traçant à l'acide ce portrait contemporain du jeune homme en artiste, désarçonné par la violence de l’amour-haine qu’il porte à sa mère (...) Charpenté par un incessant recours aux images, intimiste comme une planche de Tripp, aussi rock'n'roll que les premiers comics de Crumb, ce roman visuel vient enrichir la déjà foisonnante bibliographie (recueils de poèmes et néo-polars déjantés) d'un auteur dont on attend de pied ferme le prochain caprice. "
Camille Decisier

26196382_1658393684221083_3374028456556886729_n.jpg

Et même Jacques Josse (voir lien sur la gauche de ce blog) s'y met, et c'est dans Remue.net siouplaît...

Extrait :

" Cette lente descente – et ses soubresauts irrationnels – que Frédérick Houdaer suit pas à pas. Il le fait avec méthode, en choisissant le détail qui fait mouche et en usant d’une narration très vive, très maîtrisée, avec humour et esprit caustique, en multipliant les portraits au vitriol et les situations cocasses (et parfois violentes) tout au long de ce roman diablement efficace. "

 

04/01/2018

Jour J - 6

6635.jpg

- En vérité, je vous le dis… Ce dix janvier, va sortir un livre, un roman, qui ne va sauver personne…

 

04/04/2017

Merci, Katia

535772757_3.jpg

Katia Bouchoueva me tire le portrait (et de quelle façon !) dans le dernier "Realpoetik".

De quoi me faire rougir jusqu'au prochain Cabaret Poétique (prévu le 16 mars, à 17h, au Périscope... Entrée gratuite comme d'hab'... Au programme : Samira Negrouche, Béatrice Machet, Gilles Farcet et Jindra Kratochvil ! Faites circuler l'info ! Tant pis pour les absents et ceusses qui s'imaginent que ce genre de rendez-vous est éternel)

Pour écouter des extraits de ma lecture avec Katia (à laquelle il est fait allusion dans son texte), c'est par ici.

 

 

15/03/2017

FATHERLAND (# 1)

Je suis une ville portuaire qui a appartenu périodiquement au Comté de Flandre, au Royaume d'Espagne, au Royaume d'Angleterre et au Royaume de France.

Je suis une ville qui a changé trois fois de nationalité en vingt-quatre heures (le 25 juin 1658).

Mon nom signifie "Eglise des dunes". Je me suis appelée "Dune libre" pendant la Révolution Française.

Je suis la dernière ville française libérée en 1945.

Je suis une ville du Nord plus étendue que Lille.

Ma température moyenne en été est de 18°C. En décembre, de 6°C. On appelle ça un climat tempéré océanique

Je suis le berceau familial des Houdaer.

Je suis, je suis...

dunkerque,dunkik,christopher nolan,nolan,houdaer

dunkerque,dunkik,christopher nolan,nolan,houdaer

 

 

 

08/11/2016

Entretien avec Mélanie Leblanc

C'est par ici.

mélanie leblanc,houdaer,frédérick houdaer

Photo signée Denis Svartz.

 

 

 

22/10/2016

Bigre...

ICI, Katia Bouchoueva & moi enregistrés vivants.

katia bouchoueva,bouchoueva,houdaer,cerumen