Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2018

Dimanche 22 juillet, à partir de 20h30

... je participerai à une lecture publique Place du Pouffre, lors du Festival de Poésie de Sète (entre le poulpe géant et les tentes). Je serai accompagné d'autres auteurs de La Boucherie Littéraire (voir visuel).

490653433.jpg

37185183_1846011969026919_6697997465137709056_n.jpg

37167437_1846011975693585_5952907333196578816_n.jpg

+ Je serai en dédicace sur le stand des Carnets du Dessert de Lune ce mardi 24 juillet, de 11h à midi, Place du Pouffre.

 

 

29/06/2018

"CINEMA INFERNO"

cinema inferno,frédérick houdaer,jean marc flahaut,flahaut,le pédalo ivre,cinéma poésie

Il est paru. Il n'y en aura pas pour tout le monde. Un "collector".

Commandable ICI.

cinema inferno,frédérick houdaer,jean marc flahaut,flahaut,le pédalo ivre,cinéma poésie

Les avis de...

François Bon (mettre le curseur de la vidéo à 16'30)

François-Xavier Farine : "Culotté et bien envoyé".

"Le journal de Jane" : "A vrai dire, je ne vois pas de meilleure entrée pour aborder la question : à quoi sert la poésie contemporaine lorsqu’on se réveille en plein milieu du cauchemar libéral ? "

Georges Cathalo (revue "Texture") :

" À travers le cinéma, un hommage permanent rendu à l’imagination et au rêve : « je me fais des films sur les films / que je n’ai pas vus », et finalement comme tout un chacun, « j’ai rêvé / que le cinéma redevenait muet / tout en restant en couleurs ». On sourira en lisant l’avertissement initial ou la note finale… Quant au poète, il « n’a pas de doublure / et accomplit lui-même / toutes les cascades que requiert son histoire ». Les titres défilent, les films se rembobinent. Inutile de se lancer dans une enquête policière pour savoir quel est l’auteur de chacun de ces poèmes car les deux auteurs-complices ont effacé toutes les traces. "

 

23/06/2018

C'était le Cabaret Poétique du 17 juin 2018

35463773_1693870154058911_3926422221119029248_n.jpg

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

C'était au Périscope, et nulle part ailleurs !

Photos signées Carlo de Boisset, Josette Vial & Judith Wiart. Merci à eux.

 

03/02/2018

Vrac de vrac # 47

detou.jpg

Suite à la publication d'ARMAGUéDON STRIP, un long entretien ici dans lequel je me livre beaucoup.

Au sujet du même livre, Jean-Jacques Nuel ne se le fait pas dire !

Et du côté de Libération, il est question du Pédalo Ivre et de Grégoire Damon !

 

 

13/01/2018

Dans "Le Matricule des Anges", et ailleurs...

Dans "Le Matricule des Anges" de janvier, un long papier sur "ARMAGUEDON STRIP".
Extrait :
" (...)
Hugo Marsan disait qu'« écrire, c'est échapper a ceux qui veulent vous emprisonner dans leur univers, a commencer par la mère ». Sans tomber dans les pièges du poncif, Frederick Houdaer questionne cet enfermement en traçant à l'acide ce portrait contemporain du jeune homme en artiste, désarçonné par la violence de l’amour-haine qu’il porte à sa mère (...) Charpenté par un incessant recours aux images, intimiste comme une planche de Tripp, aussi rock'n'roll que les premiers comics de Crumb, ce roman visuel vient enrichir la déjà foisonnante bibliographie (recueils de poèmes et néo-polars déjantés) d'un auteur dont on attend de pied ferme le prochain caprice. "
Camille Decisier

26196382_1658393684221083_3374028456556886729_n.jpg

Et même Jacques Josse (voir lien sur la gauche de ce blog) s'y met, et c'est dans Remue.net siouplaît...

Extrait :

" Cette lente descente – et ses soubresauts irrationnels – que Frédérick Houdaer suit pas à pas. Il le fait avec méthode, en choisissant le détail qui fait mouche et en usant d’une narration très vive, très maîtrisée, avec humour et esprit caustique, en multipliant les portraits au vitriol et les situations cocasses (et parfois violentes) tout au long de ce roman diablement efficace. "

 

04/01/2018

Jour J - 6

6635.jpg

- En vérité, je vous le dis… Ce dix janvier, va sortir un livre, un roman, qui ne va sauver personne…

 

04/04/2017

Merci, Katia

535772757_3.jpg

Katia Bouchoueva me tire le portrait (et de quelle façon !) dans le dernier "Realpoetik".

De quoi me faire rougir jusqu'au prochain Cabaret Poétique (prévu le 16 mars, à 17h, au Périscope... Entrée gratuite comme d'hab'... Au programme : Samira Negrouche, Béatrice Machet, Gilles Farcet et Jindra Kratochvil ! Faites circuler l'info ! Tant pis pour les absents et ceusses qui s'imaginent que ce genre de rendez-vous est éternel)

Pour écouter des extraits de ma lecture avec Katia (à laquelle il est fait allusion dans son texte), c'est par ici.