UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2021

AU PASSÉ

 j’écrivais des poèmes

que je n’appelais pas poèmes

des poèmes avec des mots tels que

Playmobil

Nutella

V.H.S

j’en étais fier

des poèmes qui parlaient

d’un crime passionnel dans la salle des profs

du divorce de Walt Disney

du testament de Mohamed Atta

c’était de nombreuses années avant le 11 septembre

j’étais au courant des projets de Mohamed Atta

j’étais le seul

il n’avait pas commencé de recruter

ses collègues kamikazes

j’étais mieux informé que la C.I.A

au fin fond de mon collège de province

qui a dit que la masturbation rendait sourd ?

mes antennes marchaient à la perfection

la façade de mon immeuble n’était pas encore fleurie

de paraboles plus blanches que le crépi

je captais tout

 

F.Houdaer, "ANGES PROFANES"

engeances

 

 

 

13/01/2021

B. POUR B.

bukowski,gazzara,ferreri,mutti

le jeu de Ben Gazzara

dans le rôle de Charles Bukowski

a suscité beaucoup de critiques

quelque soit la sympathie que l’on peut avoir pour

l’acteur et sa filmographie

et Buk himself n’a pas été des plus tendres

à l’égard du film de Ferreri

au-delà des jeux d’égos

de la mauvaise foi des uns et des autres

de savoir qui-se-servait-le-plus-de-qui

et de tout ce qui a bien vieilli dans ces

« Contes de la folie ordinaire » (1981)

de tout ce côté théâtral digne d’un Fassbinder

je me demande sincèrement

ce qu’un acteur

aussi talentueux soit-il

peut bien comprendre à la solitude

d’un auteur

quand bien même celui-ci a fait son cabot à ses heures

pas de malentendu entre nous

j’ai plus de considération pour les bons acteurs

que pour les mauvais écrivains

mais Bukowski avait certainement pigé deux-trois trucs

que Gazzara n’a fait qu’effleurer

dans sa vie

j’ai eu l’occasion d’échanger avec un ami parisien

de Ben Gazzara

je me base sur le portrait qu’il m’en a fait

portrait qui n’avait rien d’antipathique au demeurant

mais le mec n’avait renoncé à aucun hochet

et pourquoi l’aurait-il fait d’ailleurs ?

Bukowski n’était obligé à rien

Gazzara également

tout comme Ferreri

et toi cher lecteur

toi qui attends que je te parle d’Ornella Mutti en train de

se percer les joues

tu peux

toi aussi

t’autoriser bien plus

que tu ne l’imagines

 

F.H.

(extrait d'un recueil à paraître)

 

20/12/2020

SEMAINE à NOBEL

je reviens de loin

de Stockholm pour être précis

où l’on m’a remis le Prix Nobel de la Paix

au moment de remercier

j’ai pris garde à n’oublier personne

le voyage du retour est long

fatiguant

je suis déçu qu’aucune hôtesse ne salue ma présence

dans l’avion

quand j’arrive chez moi

je constate que ma femme et mes gosses

ont laissé leur bordel envahir mon bureau

je distribue généreusement les paires de gifles

après

je me sens mieux

 

"ANGES PROFANES"

nobel,gifle,paix,avion,engelures,stockholm

 

06/12/2020

À TEMPS

engeances,la passe du vent

 

des règles non écrites

 

j'en ai trouvées la nuit

 

j'en ai trouvées à la piscine municipale

 

le jour où j'ai oublié mon maillot

 

j'en ai trouvé à une hauteur raisonnable

 

mais largement suffisante pour me donner le vertige

 

j'en ai trouvé sous le pas de charlatans remarquables

 

j’en ai trouvé

 

les jours de panne

 

les jours de grève générale insuffisamment suivie

 

ces règles non écrites concernaient

 

l'humour d'une respiration

 

des odeurs non répertoriées dans la littérature française

 

des chansons mortes

 

la politesse des rois et des manants

 

l'humidité d'une femme

 

la sècheresse d'une autre femme

 

le jeu de l'asphalte sous la chaleur

 

le jeu de l’eau en hiver

 

le craquement d'une vie d’homme

 

tout ce que nous produisons et que seuls

 

les animaux

 

perçoivent

 

afin de nous éviter

 

 

F.Houdaer, "ANGES PROFANES"

 

engeances,la passe du vent

 

 

22/11/2020

AU-DELÀ DE CETTE LIMITE

41326712_10156733791788872_154173378712829952_n.jpg

magie pas perdue pour tout le monde

vengeance encore tiède

train qui arrive à l’heure

pour l’homme sans montre

mais qui l’emmène dans la mauvaise direction

j’écris cela

est-ce que je prétends

connaître

la bonne direction

pour qui que ce soit ?

 

"Anges profanes"

 

15/11/2020

Vaccin contre... quoi ?

en-2015-a-dieulefit-(drome)-avec-benoit-poelvoorde-sur-le-tournage-de-quot-saint-amour-quot-photo-archives-le-dl-1545934789.jpg

- Comment ça va, Fred ?
- M'en parle pas. LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE "M'A TUER".
- Tu peux pas dire ça.
- Ah bon, je peux pas me plaindre d'une grosse réaction à ce putain de vaccin, des quatre pharmacies que j'ai dû faire pour pouvoir m'offrir, à mes frais, ce putain de...
- Non, tu ne peux pas. Tu parles comme un "anti-vax", là...
- Mais je suis pas...
- Et un "anti-vax", c'est un complotiste. Tu veux qu'on te prenne pour un complotiste ?
- ...
- A quoi tu penses ? A quoi je te fais penser, avec mes remarques frappées au coin du bon sens ?
- A Jean Jaurès.
- Le rapport ?
- Un Jaurès aujourd'hui, qui bataillerait pour... mettons, empêcher un conflit meurtrier, dénoncer des lobbys militaires... et se ferait des ennemis un peu partout, y compris dans son propre camp. Il ne se ferait peut-être pas buter. Pas tout de suite. Mais il se ferait immédiatement traiter de "complotiste". Je me demande si certains élèves ou profs y ont pensé.
- Tu débloques.
- C'est le vaccin.
 

11/11/2020

Le sujet

loup.jpg

- Et à part ça, t'as bien une opinion.
- Sur quoi ?
- Sur le sujet.
- Peut-être. J'ai surtout un souvenir.
- Vas-y, balance....
- Oh, c'est pas grand chose. C'était les illustrations très kitsch des revues des Témoins de Jéhovah qui ont tapissé mon enfance. On y voyait le loup lécher l'agneau, en plein paradis terrestre, après le jour du jugement dernier.
- Et bien ?
- Je peux envisager le jugement dernier. Mais le loup léchant l'agneau, j'y ai jamais cru.

 

07/11/2020

Vian 100 ans

vian,la passe du vent,on n’est pas là pour se faire engueuler

PROJECTION VIAN

 

ils sont nombreux à citer Vian

ainsi Ernest-Antoine Seillière

l’ex-patron des patrons

l’ex-boss du M.E.D.E.F.

intitulant son livre sur la crise financière

On n’est pas là pour se faire engueuler

ainsi l’écrivain Jean-Paul Dubois

fraîchement Goncourisé

reconnaissant sa dette envers le grand Boris

qui lui a appris à rédiger un roman

en un mois maximum

ainsi le repreneur de mon café préféré

fier de la fausse bibliothèque qui tapisse

les murs de son établissement

convaincu de voir mon quartier de la X-Rousse

se transformer d’ici peu en un

« nouveau Saint-Germain-des-Pré »

 

Vian ne s’en plaindra pas

Vian en a vu d’autres

Vian s’en fout

Vian est ailleurs

surtout là où on ne l’attend pas

 

F.H. (extrait de l'anthologie qui vient de paraître à La Passe du Vent)

 

 

02/10/2020

Si vous avez raté le début

1934839_101179423871_4931639_n.jpg

je regarde bien le film

je regarde bien la scène du bar dans le film

je regarde bien le serveur dans la scène du bar dans le film

je regarde bien l’acteur dans le rôle du serveur dans la scène du bar dans le film

elle m’en a parlé comme de l’un de ses ex

portant le même prénom que moi en plus

je regarde

bien bien bien

cette scène

j’attends l’accident de tournage

le décrochage de l’espèce de lustre malingre

qui pendule au-dessus des tables

le pépin technique qui vous scalpe un serveur en moins de deux

un acteur en moins de trois

comme la catastrophe ne survient pas

je trouve le film nul

et m’en vais l’écrire

sur AlloCiné

ma critique pleine de ressentiments

se noiera au milieu de plein d’autres critiques pleines de ressentiments

notre jalousie fait le pont

entre le monde d’avant et celui d’après

dans le meilleur des cas

elle inspirera de mauvais films

dans lesquels joueront les ex de nos chéries

et nous serons

bien attrapés

 

F.H.