UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2022

Un mien poème...

271070844_137332502062923_4244714683359787104_n.jpg

... dans cette (nouvelle) revue !

 

30/11/2021

Traduits en espagnol !

Frédérick-Judith.png

Judith Wiart & moi-même sommes traduits ICI en espagnol (en attendant la parution de notre recueil de nouvelles -en français - en avril prochain) !

 

27/10/2021

Lustre

249151956_10159734451778872_6171134856822459514_n.jpg

- Et là, vous voyez, nous pourrions pendre tous ces coquins.
- Où ça ?
- Au lustre. Il m’a l’air assez solide.
- Oh, vous alors… Vous exagérez quelque peu, mon ami.
- Pas du tout. J’ai votre confiance, et c’est tout ce qui m’importe. Dressez-moi une liste de noms, puis laissez-moi faire.

 

02/10/2021

V.2 finie, bientôt la V.3

... 130 pages réécrites, refondues... c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup.

412DDWv9lTL._SX353_BO1,204,203,200_.jpg

La couverture ci-dessus, c'est pour rendre ce blog plus sexy.

 

27/08/2021

Bonheur...

... de se découvrir traduit en lithuanien.

poezija_04_2021-1100x619.jpg

1.jpg

Un grand merci à Dainius Gintalas !

3.jpg

 

06/08/2021

Merci à eux

4175919529.png

Le collectif "30 Minutes d'Insomnie" mené par Jacques Vincent vient d'enregistrer des extraits de ma "Nuit grave" (éd. La Boucherie Littéraire).  Pour les écouter, c'est ICI.
Belle écoute et merci à Magali Robergeau & Gérald Méreuze pour la musique, à Jacques Vincent pour la lecture et mise en son.

1875268981.jpg

 

 

24/07/2021

Des images (pour terminer)

hqdefault.jpg

à la toute fin
ne resteront que quelques images
celles en noir & blanc
des documentaires d’Arnaud Desjardins
consacrés
aux spiritualités les plus lointaines
les plus proches
et celles si artificielles
et tout aussi profondes
du plus grand échec commercial de
Francis Ford Coppola
One from the earth
Coppola Desjardins
j’ai écrit ces deux noms
c’est bon
je peux arrêter là mon texte

ob_217a86_37-coup-de-coeur-one-from-the-heart-f.jpg

17/07/2021

Histoire de taupes

les gens autour de moi

lisent

qu’on ne me dise pas qu’ils ne lisent pas

ils lisent sur les quais du métro

ils lisent dans le métro

ils lisent sur l’escalator

des journaux gratuits

remplis de titres comme

les français se croient en bonne santé

ou

l’économie spatiale en orbite

ou

quand les arbitres voient rouge

ils lisent tout cela

j’ignore quels effets ces phrases

produisent sous leur crâne

je sais juste certaines choses

que ces gens ratent

le nez dans leur torchon

ils ne voient pas

cette porte automatique qui s’ouvre

et se referme

avec une cadence irrégulière

ils ne voient pas

cet homme qui parle tout seul

et menace plusieurs mondes à la fois

ils ne voient pas

tout ce qui les voit

 

 

F.Houdaer (in "NO PARKING NO BUSINESS")

 

24/05/2021

Pour Jean-Claude Pirotte (parti un 24 mai)

48373227_10156953065483872_7961301733785731072_n.jpg

Aller écrire à la bibliothèque de l'I.N.S.P.E (ex-E.S.P.E, ex-I.U.F.M), au bout de ma rue.
Surprendre sur une étagère trois-quatre livres de Pirotte.
Revoir ce même Pirotte ivre, dans une pizzeria de Grigny (dans la lointaine périphérie lyonnaise où il était en résidence d'auteur), à deux doigts de frapper le serveur. Grand, violent, effrayant.
Regarder autour de moi ces étudiants et futurs enseignants.
Ils ne se dresseront jamais au milieu d'une pizzeria de banlieue, prêts à... Grands, effrayants.
Jamais.