UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2021

Com' officielle (ma fabrication personnelle) #2

6024b1469583c.jpg

 

23/01/2021

Disparition du cinéma

141819303_10159138522538872_7979328699076427208_n.jpg

Je ne sais pas ce qui restera de moi dans cinquante ans. Probablement tous les films auront pris un coup de vieux terrible et le cinéma n’existera sans doute plus. J’estime que la disparition du cinéma aura lieu VERS L’AN 2020 et que dans cinquante ans environ il n’y aura plus que la télévision. Eh bien, si je peux avoir une ligne dans le Grand Dictionnaire universel du cinéma, j’en serai heureux.

Jean-Pierre Melville, en 1970

19/01/2021

Plonger avec Lancaster

139596488_10159124098698872_654601813948918421_n.jpg

Séance de rattrapage : "THE SWIMMER" (Frank Perry & Sidney Pollack, 1968), sur les conseils de Fabienne (merci à elle !).
L'histoire ressemble à celle que "Mad Men" prend sept saisons à raconter... Le traitement en est radicalement différent et remarquable.
Lancaster au sommet (et au fond du gouffre).
C'est tiré d'un roman de John Cheever, et il s'agit bien de l'un des films hollywoodiens les plus improbables et troublants et féroces et poétiques jamais tournés.

139753566_10159124098823872_7884037330439884438_n.jpg

 

16/01/2021

Choeur de fées...

138242421_10159117513238872_1160689207909224919_o.jpg

... & coeur avec des poils.

 

13/01/2021

B. POUR B.

bukowski,gazzara,ferreri,mutti

le jeu de Ben Gazzara

dans le rôle de Charles Bukowski

a suscité beaucoup de critiques

quelque soit la sympathie que l’on peut avoir pour

l’acteur et sa filmographie

et Buk himself n’a pas été des plus tendres

à l’égard du film de Ferreri

au-delà des jeux d’égos

de la mauvaise foi des uns et des autres

de savoir qui-se-servait-le-plus-de-qui

et de tout ce qui a bien vieilli dans ces

« Contes de la folie ordinaire » (1981)

de tout ce côté théâtral digne d’un Fassbinder

je me demande sincèrement

ce qu’un acteur

aussi talentueux soit-il

peut bien comprendre à la solitude

d’un auteur

quand bien même celui-ci a fait son cabot à ses heures

pas de malentendu entre nous

j’ai plus de considération pour les bons acteurs

que pour les mauvais écrivains

mais Bukowski avait certainement pigé deux-trois trucs

que Gazzara n’a fait qu’effleurer

dans sa vie

j’ai eu l’occasion d’échanger avec un ami parisien

de Ben Gazzara

je me base sur le portrait qu’il m’en a fait

portrait qui n’avait rien d’antipathique au demeurant

mais le mec n’avait renoncé à aucun hochet

et pourquoi l’aurait-il fait d’ailleurs ?

Bukowski n’était obligé à rien

Gazzara également

tout comme Ferreri

et toi cher lecteur

toi qui attends que je te parle d’Ornella Mutti en train de

se percer les joues

tu peux

toi aussi

t’autoriser bien plus

que tu ne l’imagines

 

F.H.

(extrait d'un recueil à paraître)

 

19/11/2020

Qui reviendre ?

10_bf602-424x320.jpg

" - J'ai l'impression de rêver...

- Moi, de me réveiller... On ne se rencontrera jamais dans ces conditions-là..." 

"Un revenant" (1946), premier film de fiction tourné à Lyon (dialogues de Jeanson)

unnamed.jpg

 

 

01/08/2020

Alan Parker (1944-2020)

maxresdefault (1).jpg

Qu'importe que ses films aient vieilli...

Gratitude pour les quelques poches d'air qu'il nous a offertes sous la banquise des années 80.

 

04/06/2020

Confinage Laurapalmerien #22 (et fin)

94933847_10158393475128872_3183315157182840832_n.jpg

95370176_10158409623888872_5349935873783758848_n.jpg

 

02/06/2020

Confinage Laurapalmerien #21

93695812_10158342218418872_2869102711381426176_n.jpg

91466191_10158291128438872_4174151017014755328_n.jpg