Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2012

Festival Hors Cadre

Dans le cadre de ce Festival touchant à la fois à la littérature et au cinéma, j'animerai trois ateliers d'écriture trois soirées consécutives (ne cherchez pas à vous inscrire, c'est complet)... et j'aurai la joie de vous présenter le samedi 7 mars, au cinéma Gérard Philippe (belle salle, bel écran), l'un de mes films préférés :

bal des vampires.jpg

Quand les responsables m'ont donné carte blanche pour le choix du film, j'ai souhaité évoquer "Série noire". Faute de copie disponible, j'ai proposé "Le bal des vampires", et cela n'avait rien d'un choix par défaut ! Attention, merveille ! A samedi 20h30 donc, vous savez où !

21/08/2010

Foulées

Plaisir de courir dans les rues de Lyon après la pluie. Au milieu de la chaussée pour commencer (les bagnoles observent encore une relative grève aoûtienne), puis sur les berges du Rhône. Y ai croisé x véhicules lunaires censés cleaner les lieux, une foultitude de volatiles au plumage plus ou moins noble, l'ancienne péniche de Fabienne Swiatly, trois notables sur bicycles escortés de motards avec gyrophares… Pour finir, dans ma propre rue, un sdf était occupé à NETTOYER les trottoirs (il chassait les détritus pour les balancer dans une poubelle). N'en jetez plus.

 

12/01/2010

La course ?

 
the-hostcourse.jpg

" La beauté ne prend plus le temps de naître sous nos yeux, puisque l'accélération et le gâchis que l'on fait de tout nous empêchent de regarder autour de  nous et surtout en nous. (...) Les cinéastes qui comptent sont ceux qui nous rappellent à l'ordre. Ils nous aident à voir plus clair et plus près. Ils nous enseignent la patience et la vigilance. Ils nous fortifient pour nous aider à ouvrir les yeux sur un monde qui doit de toute façon poursuivre sa trajectoire, même si la désillusion et la mort figurent parmi les étapes du voyage. "

Gérard Blain

01/01/2010

Dernier coup de rétro

En 2009, j’ai lu à peu près 300 livres ou manuscrits, re-relu la biographie de Dominique de Roux, publié « AUX VENTS ! » de Marc Pellacoeur (un chef d’œuvre), non-fêté mon quarantième anniversaire, perdu six kilos (dans ce seul mois de décembre), publié « ROCOCO TOKYOÏTE » de Clément Bulle, lancé une procédure de divorce, vu les trois saisons de « Deadwood », refusé de me faire vacciner contre la grippe A, quitté le plateau de la Croix-Rousse pour la Guillotière, cherché un nouvel appart’ sur le plateau de la Croix-Rousse (en vain, pour l’heure), mis la touche finale à « ENGELURES » (mon prochain recueil à paraître en février 2010… si vous avez aimé « ANGIOMES », restez à l’écoute), constaté que j’avais trois autres recueils prêts à être publiés, signé un paquet d’articles sous mon nom ou sous divers pseudos, fait avancer laborieusement deux romans en cours d’écriture (un roman noir et de la fantasy adulte), animé de nombreux ateliers d’écriture, fait le nègre, souri, eu mon lot de bonnes et de mauvaises surprises, oizqedjeidxxricfnc, Facebooké de la plus addictive des façons, pédalé comme un champion mais dans la semoule… ou dans le lait… même que j’espère le voir se transformer en fromage, à force.

 

07/03/2009

feuilleton des feuilletons

Mon feuilleton préféré à l'âge de 9 ans :

... quoique le générique qui me faisait chialer tout gone était celui-ci.

Et mon feuilleton préféré, à 39 ans :

 

08/12/2008

Does This Mean We Have to Start Fighting?

29/07/2008

Deux vidéos, pas de justification