UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2019

Danser avec les coudes, saluer...

 

26/09/2019

Ultimes paroles

sans-titre.png

Bizot :
- D'où te vient ce romantisme qu'on a pris pour de la sinistrose et qui vire planant ? On n'y comprend plus rien.
Bashung :
- Il faut repartir du début. Quand j'avais 13 ans. Dans les années 60, j'ai eu la chance d'apercevoir deux petites silhouettes en noir sur une scène qui lançaient les yeux au ciel, avec le même regard noir, comme si elles cherchaient de quoi se calmer. Ca t'arrive d'aller t'asseoir dans de belles églises vides ? Non ? T'as tort, c'est très calme.
Bizot :
- Parle-moi de ces deux silhouettes.
Bashung :
- C'était Piaf et Gene Vincent.

 

05/04/2019

- C'est un peu générationnel, ton truc.

- Tu crois ?

 

 

 

26/03/2019

D'une pierre deux coups...

(1943-2019)

 

27/02/2019

Le patron

- Pourquoi t'as appelé ton fils "Arthur" ?
- Parce que Bandini

 

 

22/02/2019

Y'a des jours, semblant c'est pas exprès...

... où tout fait bizarre ! 

 

29/10/2018

Je n'oublierai pas / Pourtant, je n'y suis jamais allé...

 

 

 

17/10/2018

Bashung # 2

puzzle.jpg

« J’ai l’impression de parler une langue parallèle qui en dit davantage parce qu’elle échappe à une logique cartésienne. »


Bashung (interview)

 

08/10/2018

Bashung # 1

42751364_10156779966213872_2768451724757696512_n.jpg

Bizot :
- D'où te vient ce romantisme qu'on a pris pour de la sinistrose et qui vire planant ? On n'y comprend plus rien.

Bashung :
- Il faut repartir du début. Quand j'avais 13 ans. Dans les années 60, j'ai eu la chance d'apercevoir deux petites silhouettes en noir sur une scène qui lançaient les yeux au ciel, avec le même regard noir, comme si elles cherchaient de quoi se calmer. Ca t'arrive d'aller t'asseoir dans de belles églises vides ? Non ? T'as tort, c'est très calme.

Bizot :
- Parle-moi de ces deux silhouettes.

Bashung :
- C'était Piaf et Gene Vincent.

 

07:46 Publié dans oreillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bashung, bizot