Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2017

Histoire de taupes

les gens autour de moi

lisent

qu’on ne me dise pas qu’ils ne lisent pas

ils lisent sur les quais du métro

ils lisent dans le métro

ils lisent sur l’escalator

des journaux gratuits

remplis de titres comme

les français se croient en bonne santé

ou

l’économie spatiale en orbite

ou

quand les arbitres voient rouge

ils lisent tout cela

j’ignore quels effets ces phrases

produisent sous leur crâne

je sais juste certaines choses

que ces gens ratent

le nez dans leur torchon

ils ne voient pas

cette porte automatique qui s’ouvre

et se referme

avec une cadence irrégulière

ils ne voient pas

cet homme qui parle tout seul

et menace plusieurs mondes à la fois

ils ne voient pas

tout ce qui les voit

 

 

F.Houdaer (in "NO PARKING NO BUSINESS")

 

26/12/2016

POÈME D’ANTICIPATION

2017

c’est l’année du coq

je n’y peux rien

c’est mon année

qu’on se le dise

qu’on le colporte

jusqu’à ce que l’information me revienne

aux oreilles

 

F.Houdaer (in "NO PARKING NO BUSINESS")

15267894_10154960562264411_5432838673315797027_n.jpg

19/12/2016

NUL N’EST PROPHÈTE AU 105 RUE HÉNON 69004 LYON

cet ami

au talent si prometteur

doit quitter momentanément la ville

pour d’obscures raisons familiales

le temps de son absence

il me demande de relever son courrier

ce que je fais

trois semaines durant

 

trois semaines durant

je ne sors de sa boite aux lettres

que des prospectus

et des factures

je croise ses voisins

qui me prennent pour lui

et se déclarent ravis de découvrir

quelle tête j’ai réellement

 

à son retour

mon ami me demande pourquoi je le regarde

d’un air si triste

je lui réponds

en l’interrogeant sur ses projets

il me parle de son roman en chantier

et du dernier jeu vidéo qu’il s’est procuré

nous poursuivons

en concevant deux crimes parfaits

chacun se charge de buter

l’ancien instit’ de l’autre

l’homme ou la femme

qui nous a appris à lire et à écrire

le pacte est conclu

d’une franche poignée de mains

 

F.Houdaer (in "NO PARKING NO BUSINESS")