UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2018

C'est qui, alors ?

magie.jpg

- Parce que… tu comprends, y’a magie et magie.
- Oui, la blanche, la noire, la rouge…
- Je te parle pas de ça. Y’a la magie… on dira « imitative ». Et y’a la magie « contagieuse ». Les mécanismes sont pas les mêmes.
- O.K., mais le but, c’est tout de même de pécho la fille.
- T’as pas compris, Fred.
- Qu’est-ce que j’ai pas compris, encore ?
- Ta brune…
- Ma longue brune.
- Ta longue brune…
- Ma longue brune aux yeux verts.
- Ta longue brune aux yeux verts… C’est pas toi qui l’a pécho.
- Ah, ouais ? Et c’est qui, alors ?
- C’est elle qui t’a envouté. Tu ne te souviens pas d’un moment particulier, au tout début ? Ta sylvidre a fait quelque chose d’insolite ?
- Y’a bien eu la fois où elle a glissé le 45 tours de Sardou sur la platine. « La maladie d’amour ».
- Bingo.
- Et ça relève de quelle magie ? L’imitative ou la contagieuse ?
 

 

27/12/2017

Robert Boyle's wish-list (1660)

1.jpg

The Prolongation of Life.
The Recovery of Youth, or at least some of the Marks of it, as new Teeth, new Hair colour’d as in youth.
The Art of Flying....
The Art of Continuing long under water, and exercising functions freely there.
The Cure of Wounds at a Distance.
The Cure of Diseases at a distance or at least by Transplantation.
The Attaining Gigantick Dimensions.
The Emulating of Fish without Engines by Custome and Education only.
The Acceleration of the Production of things out of Seed.
The Transmutation of Metalls.
The makeing of Glass Malleable.
The Transmutation of Species in Mineralls, Animals, and Vegetables.
The Liquid Alkaest and Other dissolving Menstruums.
The making of Parabolicall and Hyperbolicall Glasses.
The making Armor light and extremely hard.
The practicable and certain way of finding Longitudes.
The use of Pendulums at Sea and in Journeys, and the Application of it to watches.
Potent Druggs to alter or Exalt Imagination, Waking, Memory, and other functions, and appease pain, procure innocent sleep, harmless dreams, etc.
A Ship to saile with All Winds, and A Ship not to be Sunk.
Freedom from Necessity of much Sleeping exemplify’d by the Operations of Tea and what happens in Mad-Men.
Pleasing Dreams and physicall Exercises exemplify’d by the Egyptian Electuary and by the Fungus mentioned by the French Author.
Great Strength and Agility of Body exemplify’d by that of Frantick Epileptick and Hystericall persons.
A perpetuall Light.
Varnishes perfumable by Rubbing

2.jpg

 

03/09/2015

Rentrée obligatoire ?

« L’école doit devenir magique ou disparaître, bagne figé. »

Louis Ferdinand Céline

 

Mariano Peccinetti.jpg

Image signée Mariano Peccinetti

 

 

10/05/2015

Remise à niveau (anglais) # 23

fire notice.jpg

FIRE NOTICE

18/09/2013

PARUTION

houdaer_c2.jpg

houdaer_c1.jpg

 

Après ma trilogie des "Anges profanes " (ANGIOMES - ENGELURES - ENGEANCES), j'ouvre un nouveau triptyque poétique en cette rentrée. Et ne vous fiez pas à la quatrième de couv' (volontairement) trompeuse  de ce livre !

Une critique signée Jérôme Leroy  !!!!

Une autre de Patrice Maltaverne.

D'autres encore, écrites par Laurent Cachard, F-X FarinePaola Pigani, D.J DUCLOCK, Jacques Morin (revue Décharge), Jack Chaboud ou Eric Dejaeger.

COMMANDE (papier) chez l'éditeur

COMMANDE (Internet) sur le site DECITRE.FR

 

25/08/2013

En attendant "FIRE NOTICE" # 4

« Il voulait toucher les gens comme un magicien,  pour les transformer ou pour leur faire mal, pour laisser sa marque sur eux, pour les embellir. Il voulait être l’Hypnotiseur qui se garde bien de tomber endormi lui-même. Il voulait embrasser les yeux ouverts. »

Leonard Cohen, « Beauty at Close Quarters ”

 

"FIRE NOTICE" ???

 

04/08/2012

Promesse, tour et prestige

«  Pour écrire un seul vers

il faut se souvenir de cent ans de sommeil

et des vies qui précédèrent, de la piqure des roses

et de l’aïeule qui voulait voir la mer,

de l’homme au large dos couvert de ventouses

et de ses enfants effrayés par les méduses.

Des objets magiques et des formules

où s’enroulent des fleurs autour des lettres gothiques.

 

Puis abandonner à son sort

cet homme en nous qui se noie dans ses souvenirs,

pour renouer avec la magie sans accessoire

et la jonglerie sans rien, mais avec des gestes

suspendus en l’air et la réalité

qui se retourne comme un gant.

 

Avec les êtres et les choses

Attirant les mots comme des aimants. »

 

Gérard Macé, « Promesse, tour et prestige », 2009