Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2013

FRANCK EINSTEIN

on raconte quantité de choses

 

sur le compte du fils Einstein

 

on dit qu’il est devenu fou

 

qu’il n’a pas supporté d’être le rejeton

 

d’un génie qui savait tirer une langue de berger allemand

 

on exagère

 

Franck

 

je l’ai rencontré

 

son épaule droite était un Lego rouge

 

d’une belle dimension

 

sa tête ressemblait à

 

celle d’un Big Jim décapité

 

après qu’on lui ait fait jouer

 

le rôle de Louis XVI

 

un magnifique contre-emploi

 

sur sa tête

 

trônait le scalp renversé d’un Playmobil

 

comme une petite couronne

 

le fils Einstein était d’un commerce agréable

 

mais sans plus

 

il était aussi

 

partiellement articulé

 

 

 

sans vouloir me montrer méchant

 

je dois bien reconnaître

 

qu’il n’avait pas inventé le fil à couper le beurre

 

 

 

on raconte quantité de choses

 

sur le compte des fils de Gandhi

 

et caetera

 

F.Houdaer

 

 

 

24/02/2013

ECHEC DE LA CONNEXION

 

tu ne vas pas écrire un poème sur ça ?

 

je vais me gêner

 

tu vas écrire sur le fait que tu n’arrives pas à te connecter ici

 

sur le fait que t’as pas Internet dans ton nouvel appart’ ?

 

oui

 

fini de faire vibrer la Toile comme bon me semble

 

c’est pas plus mal de retrouver le chemin de ma bibliothèque

 

et tu vas appeler ça UN POÈME ?

 

les gens appelleront mon texte comme ils le veulent

 

les gens ne liront même pas ton texte

 

alors où est le problème ?

 

 

 

20/02/2013

Italia # 6

 

IMG_2495edited.jpg


- Finalement, avec ton trip "Italia par ci, Italia par là", t'es aussi con que Stendhal !

- Ben... merci.


16/02/2013

Est-ce ainsi que les hommes meurent ?

 

deadwood-al-toasts.jpg

 

- Ça te dirait que je te prête les trois saisons de " Deadwood " ?

- Je sais pas. Ma copine…

- T’as raison. C’est une série HBO qu’on ne déguste pas avec n’importe qui. Vaut peut-être mieux être seul pour l’apprécier.

- Ma copine en a entendu parler comme d’un western très sale. Mais sale… sur tous les plans.

- Réputation méritée. Les images, les personnages sont crades, même les plus illustres : les Calamity Jane, les Wild Bill Hickok, et les autres. On les voit tous s’éclabousser dans ce trou du cul du monde qu’est Deadwood en 1870.

- Un western sale et bavard…

- Sûr. Les cow-boys n’arrêtent pas de s’insulter, de se menacer en buvant. Un record de « cocksucker » à la minute. Et quand ils s’arrêtent, c’est pour tuer. S’ils sont encore en état. S’ils ne roulent pas direct sous la table. Le verbe… c’est quelque chose, dans « Deadwood ». Parfois, c’est tout ce qui leur reste. Dans « Deadwood », t’as même un personnage qui soliloque dans un saloon pendant qu’une pute le suce …

- Là, tu parles du fabuleux acteur…

- Ian Mac Shane.

- On m’a conseillé de voir la série rien que pour lui.

- Pas ça qui convaincra ta copine. Pas un exposé sur « le logos & les colts  dans Deadwood ». Et puis… sache qu’il y a pire dans Deadwood...

- C’est… politique ?

- Vous avez vu « Gangs of New-York » ?

- Ma copine a détesté, malgré Di Caprio.

- « Deadwood », c’est le film de Scorcese sur une trentaine d’heure, mais dans une version bien plus radicale et bouseuse, dans une version plus vulgaire… et moins pute.

- Tu parles de quoi, là ?

- Je te parle de boue et de naissance de l’Amérique. Je te parle d’une putain de genèse filmée sans chichi. Avec les plus longues agonies jamais montrées dans une série. Je te parle du capitalisme filmé à poil dès ses premiers cris.

- C’est avec ce genre d’arguments que je vais convaincre ma copine ?

- On est bien d’accord, là ? On parle d’une série « faite pour quelques uns » ?

- T’as réponse à tout sur « Deadwood », c’est chiant.

- Non. Par exemple, j’ignore comment une série pareille a pu voir le jour. C’est comme un sale miracle.

- Et ?

- Et embrasse ta copine de ma part.

 

F.Houdaer

Texte publié dans l’avant-dernier numéro de « L’Indic ». D’autres critiques sur d’autres séries ? Ici. Celles-ci sont signées Nicolas Le Breton.

 

04/02/2013

Essuie-glace

 

sur le paquet de biscuits bio

 

sous la marque

 

juste à côté de la mention « farine de nos régions »

 

figure un carré marqué d’une flèche

 

une case cochée

 

et légendée « JE SUIS SOLIDAIRE »

 

c’est cela

 

tout cela que j’agite

 

sous le nez de la jolie caissière

 

25/01/2013

Italia # 5

 

Autrement ? Le mien texte traduit dans LA langue par Paola Pigani : ICI.

07/01/2013

2012

 

 

cette jeune femme

qui a aimé un ami écrivain

qui s’en défend

qui se contredit

qui lâche à un moment

que de toute façon

elle déteste ce qu’il écrit

qu’il est comme les autres

comme tous ces types qu’elle lit

sans savoir pourquoi

sans aimer une seule ligne d’eux

cette jeune femme

enfin sincère au finish