Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2018

Hier midi...

... Place de Clichy où s'ouvre le fameux "Voyage", Benoit et moi, on a rejoué au "Ça a débuté comme ça". Sauf que contrairement à Ferdinand et à son pote, on s'est pas engagé. Enfin, je crois pas. Enfin, je suis plus sûr...

J'aperçois de drôles d'uniformes qui pendent dans nos placards.

Benoit, qu'avons-nous fait ?

 

25/02/2018

Quand l'Armaguédon fait tâche d'huile...

26804823_10214639585643971_6275956722837246534_n.jpg

Ici, Jérôme Leroy vous en parle. Extrait : " (...) Autant pour la description des plus précises, assez peu traitée dans le roman, des us et coutumes des témoins de Jéhovah que par une façon d’éviter la caricature mais pas les scènes très crues ou très drôles, Houdaer a réussi avec Armaguédon Strip, ce que l’on pourrait appeler un beau roman d’apprentissage tardif.

, Benoit Jeantet se fend d'un texte exceptionnel. Le discours pour mon entrée à l'Académie, je sais à qui je le commanderai.

 

30/10/2016

C'était le Cabaret Poétique du dimanche 9 octobre 2016

Quelques photos volées...

Si vous en avez pris, même si elles sont imparfaites techniquement, n'hésitez pas à me les envoyer (frederick.houdaer@laposte.net)

14695382_10154688198443872_9188122602695705446_n.jpg

Jean-Marc Flahaut & Benoit Jeantet AVANT le Cabaret (le trac est là ?)

14705873_10154688202978872_6825014741620107740_n.jpg

Ange Gabrièle (Marie Ginet) & Vincent Granger en pleine balance

carlo.jpg

Laurence Vielle, telle qu'en elle-même, après le cabaret (photo de Carlo de Boisset)

Gilles Bertin.jpg

Photo signée Gilles Bertin

 

16/10/2016

Vrac de vrac # 40

Quelques liens récemment ajoutés à ma liste "Passerelles" (sur la gauche de cet écran) :

"Journal pour goudron, grumes, voix" de Jean-Baptiste Happe

"Lubies" de Benoît Jeantet

"Appartement 22" de Sophie G.Lucas

Work Projects Associés de & avec plein de belles personnes

Et mon incompréhension à la lecture d'autres blogs que vous trouverez - malgré tout - dans la colonne de gauche, en constatant qu'ils ne présentent pas le moindre lien. 

Et la chanson du jour 

 

05/10/2016

De retour, dimanche prochain !

CP43.jpg

Je vous y attends, je vous y espère nombreux. Entrée gratuite (mais bière payante) comme d'hab'. Le casting est exceptionnel.

 

14/06/2016

Les auteurs du Pédalo Ivre sont dans la Place (Saint-Sulpice)

P6090036.JPG

C'était Marché de la Poésie, le Pédalo n'avait pas de stand, cela ne nous a pas empêché de nous retrouver.

De gauche à droite : Thomas Vinau, Natyot (à paraître au second semestre), Thierry Roquet, bibi, Jean-Marc Flahaut, Benoît Jeantet, François-Xavier Farine.

thier2.jpg

Thomas Vinau entre Samantha Barendson et Natyot.

thier3.jpg

THIER4.jpg

THIER5.jpg

THIER7.jpg

THIER8.jpg

Après le repas, j'ai retrouvé ma casquette d'auteur, fais ma séance de signature au stand des Carnets du Dessert de Lune et... TOUT le stock de "PARDON MY FRENCH" est parti !

JMF.jpg

30/05/2016

BENOîT JEANTET au PEDALO IVRE !

Non. Il s'agissait sans doute d'une de ces filles. Non. D'une femme. Enfin. Plutôt d'une de ces dames so Saint-Sulpice sur lesquelles on a pu, dès nos premiers atermoiements d'aoûtats, rêver de se faire les dents-les doigts-la langue-les lèvres-la bouche, oui mais non, essaye encore-oublie ça mon garçon, comme c'était un peu trop méconnaître à quel point ce genre de dames so Sulpice apprécient assez peu en principe les façons qu'on a, vers cet âge frappé de tant d'ingratitudes, de mouliner la confusion des sentiments avec la grâce pataude d'un hélicoptère. Oui. Je crois qu'il devait plutôt s'agir de ce genre de fille. Non. De femme. Enfin. Bref. Et alors il y avait cette ambiance de docks et de lampe tempête et ça faisait une jolie rupture de ton, comme ça, sous les arcades du marché Saint-Sulpice.

 

Benoît Jeantet par lui-même :

Je n’ai pas toujours été ce que je suis. Au commencement, alors, je suis né. Je suis né un 15 novembre et c’était en 1970. Ce jour-là il pleuvait et la terre était lourde. Aujourd’hui les choses sont un peu différentes.

couverture-Jeantet.jpg

Le commander ? ICI.