Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2017

Retour sur le Cabaret Poétique du 8 octobre 2017

sans-titre.png

Ce n'est pas mon habitude de revenir sur un Cabaret passé pour me délivrer un satisfecit.

Mais ce Cabaret-ci, c'était... quelque chose. Vous faites partie des absents ? Vous avez eu tort. Malgré les 95 personnes présentes dans la salle, on aurait pu vous faire une petite place.

M'arrivent des retours très positifs de gens pas du tout "du sérail" qui ont a-do-ré ce moment... Si vous avez pris quelques photos, n'hésitez pas à me les envoyer (frederick.houdaer@laposte.net)

Un autre détail qui ne trompe pas : dans un état hyper-affaibli une heure avant le Cabaret, j'ai été requinqué par l'énergie de mes quatre invités.

Je n'oublie pas qu'au cœur de l'été, j'ai envisagé de raccrocher les gants, écoeuré que j'étais par les récents Etats Généraux de la Poésie tels qu'ils ont été organisés (et peut-être aussi fatigué au bout de sept années à porter ce rendez-vous).

Moralité ? Cherchez-la vous-même.

 

P.S : La photo, prise à la sortie du Cabaret, est signée Judith Wiart. De g. à d. : Perrin Langda, Chéri-Bibi, Emanuel Campo, Laurent Bouisset et Nicolas Vargas. Merci à eux.