UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2019

C'était le Cabaret Poétique du 22 septembre 2019...

Jindra.jpg

Avant...

70704513_1291469517694558_1758888884097253376_n.jpg

Pendant...

70817877_1291469814361195_4981264200446771200_n.jpg

Marianne.jpg

Floriane2.jpg

Sam.jpg

 

22/09/2019

Prochain CABARET POETIQUE...

69340297_10157599752778872_7672074912336445440_n.jpg

… le dimanche 22 septembre !

Au Périscope, à 17h. Entrée gratuite.

Avec...

70317290_10220124659015194_3853585133466550272_n.jpg

Jindra Kratochvil 

(& Stéphane Libert)

BonatLuciani.jpg

Isabelle Bonat-Luciani

53617025_1144426662398845_4297668903443628032_n.jpg

Judith Wiart

benoicc82t-jeantet-768x513.jpg

Benoit Jeantet

Bref… Toute l'équipe de la revue "N.A.W.A." !

 

 

 

 

15/04/2019

"N.A.W.A.", Jour J !

nawa,n.a.w.a.,pierre autin-grenier,mark hollis,judith wiart,isabelle bonat-luciani,benoît jeantet

C’est quoi, « N.A.W.A » ? Une revue musico-littéraire, avec de gros morceaux de poésie-documentaire à l’intérieur. La périodicité ? Mensuelle.

C’est où, « N.A.W.A. » ? Là 

Et c’est gratuit.

Concrètement, y’a quoi, dans « N.A.W.A. » ? Dans le # 1, vous trouverez par exemple un édito saignant, des histoires de braconnage et de catastrophe, un hommage (raté) à Pierre Autin-Grenier, un triple hommage (réussi) à Mark Hollis, des rêves de videur, la vue en coupe d’un salon du livre…

Faites tourner l’adresse vers ceux que vous aimez, glissez-la dans vos favoris, rajoutez-le lien sur vos blogs…

 

13/03/2019

la vie parisienne coûte cher

(pour Gilles)

la vie parisienne coûte cher
trop ?
ma journée d’hier
vécue dans un cercle de 500 m de diamètre
autour de la Porte de Saint-Ouen
ne pas l’oublier

ma zone de panique je ne l’ai atteinte
qu’en voyant les pharmaciens paniquer devant mon état
puis
les urgences de Bichat
puis une heure à ne voir qu’un vaste refus se lever
« je ne veux pas mourir à Paris
je ne veux pas mourir dans cette ville où je suis né
elle est trop dégueulasse
et il n’y a même pas la mer »
puis
ce que je ne peux/veux pas noter dans ce texte
puis
le calme de cette jeune doctoresse
qui tranchait avec l’attitude des pharmaciens
puis
le « beaucoup plus de peur que de mal »
puis
le « c’est par là la sortie »
puis
le « tout ça pour ça »
puis
ce que je ne peux/veux toujours pas noter dans ce texte
puis
le repos dans ma chambre sous les toits
puis
associés dans une même pensée
Thierry et Patrick
parce que tous deux
de façon différente
viennent de passer sous les roues d’une locomotive
(…)
et enfin

Benoit qui me rejoint en fin de journée
pour me faire découvrir le square des Epinettes
la rue de la Joncquière
le café ad hoc
et ce qui s’ensuit
pour me faire redécouvrir cette ville-plus-si-dégueulasse
 

aujourd’hui je rentre à Lyon
on verra

 

05/06/2018

Hier midi...

... Place de Clichy où s'ouvre le fameux "Voyage", Benoit et moi, on a rejoué au "Ça a débuté comme ça". Sauf que contrairement à Ferdinand et à son pote, on s'est pas engagé. Enfin, je crois pas. Enfin, je suis plus sûr...

J'aperçois de drôles d'uniformes qui pendent dans nos placards.

Benoit, qu'avons-nous fait ?

 

25/02/2018

Quand l'Armaguédon fait tâche d'huile...

26804823_10214639585643971_6275956722837246534_n.jpg

Ici, Jérôme Leroy vous en parle. Extrait : " (...) Autant pour la description des plus précises, assez peu traitée dans le roman, des us et coutumes des témoins de Jéhovah que par une façon d’éviter la caricature mais pas les scènes très crues ou très drôles, Houdaer a réussi avec Armaguédon Strip, ce que l’on pourrait appeler un beau roman d’apprentissage tardif.

, Benoit Jeantet se fend d'un texte exceptionnel. Le discours pour mon entrée à l'Académie, je sais à qui je le commanderai.

 

30/10/2016

C'était le Cabaret Poétique du dimanche 9 octobre 2016

Quelques photos volées...

Si vous en avez pris, même si elles sont imparfaites techniquement, n'hésitez pas à me les envoyer (frederick.houdaer@laposte.net)

14695382_10154688198443872_9188122602695705446_n.jpg

Jean-Marc Flahaut & Benoit Jeantet AVANT le Cabaret (le trac est là ?)

14705873_10154688202978872_6825014741620107740_n.jpg

Ange Gabrièle (Marie Ginet) & Vincent Granger en pleine balance

carlo.jpg

Laurence Vielle, telle qu'en elle-même, après le cabaret (photo de Carlo de Boisset)

Gilles Bertin.jpg

Photo signée Gilles Bertin

 

16/10/2016

Vrac de vrac # 40

Quelques liens récemment ajoutés à ma liste "Passerelles" (sur la gauche de cet écran) :

"Journal pour goudron, grumes, voix" de Jean-Baptiste Happe

"Lubies" de Benoît Jeantet

"Appartement 22" de Sophie G.Lucas

Work Projects Associés de & avec plein de belles personnes

Et mon incompréhension à la lecture d'autres blogs que vous trouverez - malgré tout - dans la colonne de gauche, en constatant qu'ils ne présentent pas le moindre lien. 

Et la chanson du jour 

 

05/10/2016

De retour, dimanche prochain !

CP43.jpg

Je vous y attends, je vous y espère nombreux. Entrée gratuite (mais bière payante) comme d'hab'. Le casting est exceptionnel.