Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2018

C'était le Cabaret Poétique du 17 juin 2018

35463773_1693870154058911_3926422221119029248_n.jpg

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

le cabaret poétique,cabaret poétique,le périscope,marlène tissot,gabriel de richaud,elisabeth granjon

C'était au Périscope, et nulle part ailleurs !

Photos signées Carlo de Boisset, Josette Vial & Judith Wiart. Merci à eux.

 

17/06/2018

Cabaret Poétique du dimanche 17 juin !

Toujours au Périscope.

Toujours à 17 h.

Toujours entrée gratuite.

Avec :

3974798674.jpg

Marlène Tissot

stacks_image_255.png

Elisabeth Granjon

Gabriel-de-Richaud-1.jpg

Gabriel de Richaud

 

 

 

14/10/2015

C'était le Cabaret Poétique du 11 octobre 2015...

1.jpg

Et devinez où cela s'est déroulé ? Dans le même lieu magique que d'habitude...

2.jpg

Quelle invitée se cache derrière ce livre ?

3.jpg

Pierre Evrot 

4.jpg

Laurence Loutre-Barbier

5.jpg

Catherine Serre

6.jpg

Gérard Torres

7.jpg

Marlène Tissot

8.jpg

 

10.jpg

11.jpg

12.jpg 

13.jpg

14.jpg

15.jpg

16.jpg

17.jpg

18.jpg

19.jpg

20.jpg

21.jpg

22.jpg

23.jpg

24.jpg

25.jpg

26.jpg

Merci au Périscope et à l'Unipop !

Toutes ces photos sont signées Denis Svartz. Son site.

07/10/2015

Ce dimanche...

Fly CP 32.jpg

Le Cabaret Poétique rouvre ses portes !

Autrement ? Il s'est passé quelque chose cette semaine ?

12088027_10153691364223872_3106331738872539463_n.jpg

" Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, mais connues des autres patrons, à l’universelle vindicte patronale. [...] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité. »

Jean Jaurès, discours devant la Chambre des députés, séance du 19 juin 1906.

 

16/06/2015

Marlène Tissot au Pédalo Ivre !

Autrefois, ma poupée avait de terribles migraines

parce que je plantais des aiguilles dans sa tête

pour savoir si elle y cachait autant de choses

que j’en planquais dans la mienne

 

Il m’arrive d’être nostalgique

d’une époque que je n’ai pas connue                         

de me rappeler de gens

que je n’ai jamais rencontrés

 

Un jour, quand j’avais huit ans

papa m’a demandé « Qu’est-ce tu fais ? »                 

j’ai répondu « Un bonhomme de neige »

c’était sur la plage, en juillet

 

Marlène Tissot

 

couv.jpg

Le commander ? ICI

 

02/04/2015

Vrac de vrac # 27

Des nouvelles de mon essai sur Tristan Corbière (pas universitaire pour un sou, oeuf corse). J'ai fini de l'écrire, il m'a emmené bien plus loin que... Disons que j'ai redécouvert dans mon chantier Corbière ce qui sous-tend l'essentiel de mes activités... essentielles (à mes yeux). Manière de dessiner un art poétique (désolé pour les grands mots) ?

Cet essai ouvrira (avec deux autres) la nouvelle collection lancée aux Editions Le Feu Sacré au mois d'octobre.

Plus proche de nous, ce week-end, oui, dans deux jours, le Salon de la Petite Edition (à Cadenet) avec rien que du beau linge (dont Marlène Tissot, la prochaine auteure publiée au Pédalo Ivre). Le programme.

 

HjJ3oxjR6oxFc1EZJxFL6SVbAP4.jpg

 

Autrement ? Un article lisible sur le "kifèpeuràki".

 

Une chouette photo d'une partie du "Syndicat des poètes qui vont mourir un jour" (souvenir récent d'une lecture au C.C.O. de Villeurbanne... j'aime pas ma tronche sur l'image, mais j'aime cette image et ce qui s'en dégage...).

 

11076206_526409520830849_8253581712807425517_n.jpg

 

 

 

13/08/2014

Plus qu'un bon souvenir...

lille.jpg

C'était il y a (déjà) cinq mois, mais le youtubage est tout frais (que le meilleur des hôtes, F-X Farine, soit ici encore remercié) :

 

Les blogs de Sophie G-Lucas et de Marlène Tissot figurent dans la colonne des liens, sur la gauche de mon blog.