UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2016

N’Y ÊTRE POUR RIEN

cet homme politique très célèbre

me parle de X

sa dernière rencontre marquante

une femme très gentille

qui s’est LAVÉE

il a l’air tellement sûr de lui

que je n’ose mettre en doute son affirmation

enfin

tu vois de qui je veux parler

il me tutoie

et cela ne m’étonne guère

je sais être en train de rêver

j’ai envie de l’interroger sur le suicide qu’on lui prête

au bord d’un canal

il me coupe

l’herbe sous le pied

et m’avoue que ses origines fort modestes

son parcours d’autodidacte

jusqu’au fauteuil de premier ministre

tout ça

certains ne le lui ont jamais pardonné

 

jamais l’un de mes songes

n’a autant mérité le qualificatif de

rêve lucide

 

F.Houdaer

 

30/06/2007

Contre-rêves

J'essaye de retrouver la vidéo où l'on me voyait "dans la peau de F.H alias... François Hollande".

Pour patienter, le rêve de ce dernier.

Et ailleurs, en un peu plus sérieux, l'excellent texte "Rêver contre soi-même" (merci Philippe).

22:01 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Hollande, rêve, Bouvier

29/01/2005

Samedi 29 janvier

Etrange rêve fait cette nuit (et ce n'est pas la première fois) : je me perds dans un cinéma labyrinthique, une sorte de multiplexe aux couloirs interminables. Quand je rentre dans une salle de projection, c'est pour "rentrer" dans le film qui éclaire l'écran et avoir le plus grand mal à en sortir... mais pas moyen de sortir du cinéma lui-même. Un rêve presque trop exemplaire (j’ai hésité à le noter). 

       “ Ils n’ont pas encore de machines à détecter les rêves subversifs, mais ça viendra : faisons-leur, en ce domaine, le plus large crédit. ”

       André Hardellet (Lourdes, lentes)

18/01/2005

Mardi 18 janvier

Rêve de cette nuit, sa toute fin (sur le coup des 5h) : On me demande (qui déjà ?) quel rôle je souhaite jouer, celui d’un enfant ou celui d’un flic ?