UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2016

GRANDE PREUVE DE COMPASSION À L’ÉGARD DU LECTEUR

je suis né à Paris

je ne m’en souviens pas

Paris non plus

depuis nous nous ignorons

 

autour de ma naissance

bruit un essaim d’anecdotes

comme un nuage de petites fées merdiques

 

F.Houdaer, in "ENGEANCES"

 

 

21/11/2016

DEDANS JUSQU'AU COU

cette amie m’annonce

qu’elle a signé 95 exemplaires de son livre

lors de ce salon

où j’ai cru mourir

d’ennui

cela se passait

cela se non-passait

sous un chapiteau

tout autour

la neige tombait

comme ratée

bien plus à l’état de flotte

qu’autre chose

et mon amie signait

95 livres

 

F.Houdaer ("ENGEANCES")

 

 

27/06/2016

AU PASSÉ

 

j’écrivais des poèmes

que je n’appelais pas poèmes

des poèmes avec des mots tels que

Playmobil

Nutella

V.H.S

j’en étais fier

des poèmes qui parlaient

d’un crime passionnel dans la salle des profs

du divorce de Walt Disney

du testament de Mohamed Atta

c’était de nombreuses années avant le 11 septembre

j’étais au courant des projets de Mohamed Atta

j’étais le seul

il n’avait pas commencé de recruter

ses collègues kamikazes

j’étais mieux informé que la C.I.A

au fin fond de mon collège de province

qui a dit que la masturbation rendait sourd ?

mes antennes marchaient à la perfection

la façade de mon immeuble n’était pas encore fleurie

de paraboles plus blanches que le crépi

je captais tout

 

F.Houdaer, in "ENGEANCES"

engeances

 

 

 

04/06/2015

MAKING-OFF

la fenêtre de mon bureau

donne sur un chantier tout frais

cela ne ressemble encore qu’à un vaste trou

j’ai compté cinq types différents d’engins

à s’être donnés rendez-vous en bas de chez moi

plusieurs équipes sont sur le coup

même si la plupart n’ont

pour le moment

fait que de se croiser

et prendre leurs marques

moi

le seul effort que je me suis demandé

est de prendre une photo par jour

de l’avancée des travaux

 

je n’ai pas tenu la promesse

que je m’étais faite

 

depuis

j’observe le boulot des gars

non sans une certaine aigreur

j’applaudis

à la pluie

qui vient contrarier la bonne marche du chantier

mais cela ne suffit pas

la place en bas de chez moi finira bien par être refaite à neuf

et ce jour-là

je n’aurai plus qu’à partir

 

F.Houdaer (in "ENGEANCES")

Une critique de ce recueil du côté du Recours au poème

 

16:08 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engeances

27/04/2015

À TEMPS

 

  

 

des règles non écrites

 

j'en ai trouvées la nuit

 

j'en ai trouvées à la piscine municipale

 

le jour où j'ai oublié mon maillot

 

j'en ai trouvé à une hauteur raisonnable

 

mais largement suffisante pour me donner le vertige

 

j'en ai trouvé sous le pas de charlatans remarquables

 

j’en ai trouvé

 

les jours de panne

 

les jours de grève générale insuffisamment suivie

 

ces règles non écrites concernaient

 

l'humour d'une respiration

 

des odeurs non répertoriées dans la littérature française

 

des chansons mortes

 

la politesse des rois et des manants

 

l'humidité d'une femme

 

la sècheresse d'une autre femme

 

le jeu de l'asphalte sous la chaleur

 

le jeu de l’eau en hiver

 

le craquement d'une vie d’homme

 

tout ce que nous produisons et que seuls

 

les animaux

 

perçoivent

 

afin de nous éviter

 

 

 

F.Houdaer, in "ENGEANCES"

03/12/2014

TRI SÉLECTIF

 

le supplément littéraire d’un fameux journal

déborde de la poubelle de mon immeuble

je l’y laisse

remonte sur mon palier où

ma voisine enseignante

m’invite à récupérer

ce qu’elle vient de jeter

avec un clin d’œil

vous voyez

je pense à vous

 

"Engeances", éd. La Passe du Vent

 

4110247708.jpg

 

 

 

05:19 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : engeances

14/04/2014

Vrac de vrac # 15

Pour une fois, il n'y a pas de choses fausses dans cet article du Progrès. Pour le lire, n'hésitez pas à cliquer dessus.

article Le Progrès.jpg

Un autre article, sur le Net cette fois, tout frais bien qu'évoquant mon avant-avant-dernier recueil (la poésie ne se périmant pas, et Thierry Roquet trouvant moyen de pointer des choses qui n'avaient guère été relevées dans mes textes jusqu'à présent...).

10157193_475370195921863_1931928955_n.jpg

Merci également à D.J Duclock pour s'être emparé de mon dernier livre comme bon lui semblait ! Et Laurent Cachard, pas en reste, qui évoque le même recueil dans un bel article.

10/08/2012

Pendant ces vacances...

... l'acquisition (et la lecture) de ces deux ouvrages... 

vinau,houdaer,le pédalo ivre,engeances,les derniers seront les derniers,remue.net,curiosity,mars

 

 

vinau,houdaer,le pédalo ivre,engeances,les derniers seront les derniers,remue.net,curiosity,mars

... sont vivement recommandées pour vous protéger des méduses (qui font plus de morts chaque année que les requins), de l'insolation et des programmes télés sportifs.

Plus de renseignements sur le livre de Thomas Vinau ? Ici.

Plus de renseignements sur le mien d'ouvrage ? .

Autrement, on me signale une incroyable nouvelle : j'aurais posé un orteil en territoire "remue.net" (un peu comme la machine Bidule qui a posé une roue sur la planète Truc). 

29/06/2012

Pépite trouvée dans "Anthologie de la Poésie Amérindienne", revue Bacchanale n°42

"Parce que vous nous avez donné le cheval,

nous pourrions presque vous pardonner

de nous avoir donné le whisky."

Lame Deer

 

A moins qu'il ne s'agisse de l'inverse, comme me le soufflait Michel Thion ?

Maison de la poésie rhône-alpes

Autrement ? Après l'article de Ludovic Maubreuil, une nouvelle critique intéressante de mon dernier livre.