UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2005

MERCI DE NE PAS ME RÉPONDRE

n’y rien

entendre

à la musique

trouvez-vous

qu’il y a

trop

de notes

chez Mozart ?

oui

non

sans opinion

trouvez-vous

que la musique

adoucit les mœurs  ?

quelles mœurs ?

 

voulez-vous mon opinion ?

voulez-vous

vraiment

mon opinion

sur les musiciennes ?

03/03/2005

Jeudi 3 mars

au bout du bourg

une ancienne usine de « je ne sais quoi »

a fermé ses portes

la production a été délocalisée

on ne sait où

on ne sait pas grand chose

mais on en parle

on ouvre sa bouche

malgré les mouches qui ont envahi le café

en se moquant de la saison

le journal qui passe de main en main

ne suffit pas à les chasser

15:00 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie

01/03/2005

GENERIQUES

films

médicaments

tous ne se valent pas

certains contiennent

une plus grande concentration

de paracétamol ou de stars

que d’autres

14:50 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie

26/02/2005

Samedi 26 février

il est historien de formation

si l’on en croit la légende qui figure

sous sa photo

dans le journal

il se fait fort de nous expliquer

le pourquoi de certaines superstitions

son analyse est censée mettre à mal

des légendes populaires

qui se perdent

dans la nuit des temps

à mieux regarder son portrait

on lit dans son regard une tristesse

incommensurable

sa veste rouge n’y peut rien changer

14:40 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : historien

16/02/2005

Mercredi 16 février

aujourd’hui

 

j’ai lu un livre de Bobin

 

j’ai bu moult alcools

 

conclusion

 

Bobin me rend alcoolique

 

14:25 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Bobin, alcool

11/02/2005

Vendredi 11 février

nous ne sommes pas encore

dans le Vercors

je dois au préalable

boire trop de café

mettre de l’essence dans la voiture

laisser ma progéniture à mes ascendants

dans le sac

sur mes pulls

je jette un livre consacré à Gurdjieff

un autre à Léonard Cohen

dans le sac

sur mes pulls

je jette un roman qui a failli décrocher le Goncourt

un recueil de poésie qui n’a pas rapporté un centime à son auteur

dans le sac

sur mes pulls

je jette la biographie d’un homme disparu sans laisser de trace

un essai très intelligent sur un sujet indéfinissable

cela devrait suffire pour le week-end

j’interroge ma femme

quelle distance a-t-elle prévue que nous marcherions

déjà ?