UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2015

J'ignore...

 

vinau.jpg

... quelles substances Thomas Vinau & Grégoire Damon absorbent quotidiennement (Carambars bleus ? Chamallows pimentés ?)...

damon.jpg

... mais je veux les mêmes !

 

24/06/2015

LA PEAU DU CUL

Les coups de pied au cul

font mal à l’âme

la peau du cul est sensible

et douce comme une pâquerette

 

Il vaudrait mieux qu’une main

caressât le bas des reins

la marmite et le lait

en seraient enchantés

 

L’amour des casseroles

a des pores de prédilection

 

Et les petits pois

en rêvent la nuit

 

Alfonso Jimenez, « On ignore l’heure du train », éd. Gros textes

 

alfonso jimenez,éditions gros textes

 

18/05/2015

Perros # 2

« On disait autrefois que pour

écrire de façon valable

il fallait être parisien

sinon c’était foutu d’avance

nous n’étions pas dans le vrai bain

de la poétique jouvence

Je n’ai pas été peu surpris

quand par la suite j’ai appris

que l’homme en question qui disait

à Paris seul trouver remède

à ses maux intellectuels

se retirait en Italie

pour finir ses romans »

 

George Perros, « Une vie ordinaire »

perros5.jpg

 

 

13/05/2015

Oui à l'autodafé !

" Savant ayant bibliothèque exceptionnelle cherche intendante consciente de ses devoirs. Se présenter seulement si personne de caractère. Racaille dégringolera l'escalier. Question de gage accessoire. "

Elias Canetti

Auto da fe.jpg

07/05/2015

Option Valparaiso

… et personne ne saura

Que je suis là-bas

Absolument personne

Car personne n’y pense

Car personne n’y passe

Sauf dans les chansons.

 

Jérôme Leroy

Jérôme Leroy

29/04/2015

Pour Katia Bouchoueva

 

Katia Bouchoueva

« Elle a parlé la langue russe

sans connaître un mot de français

jusqu’à neuf ans Mais maintenant

elle manie très bien la nôtre

si bien qu’il m’arrive parfois

de lui demander de reprendre

la langue ourse de ses ancêtres. »

George Perros, « Une vie ordinaire »

 

25/04/2015

Thomas Vinau est une patate

 

bLejkNBnal9sk3FUMh7wj7suzHk@500x673.jpg

« Vos mensonges

me dissimulent

recouvrent ma peau

comme des bandages

La grande bousille

de votre histoire

me fait bien rire

 

Coupez-lui la tête

à votre histoire ! »

 

T.Vinau

 

« P(H)OMMES DE TERRE », de René Lovy / Thomas Vinau

Editions « la Boucherie littéraire »

 

p-H-dt-les-trois-premieres-pages.jpg

 

16:01 Publié dans où je lis | Lien permanent | Commentaires (0)

08/03/2015

« Vois un film, sois un film. »

51b0UVrWZNL._SY344_BO1,204,203,200_.jpg

« La lumière est mon obsession. Je la ressens comme une source fondamentale de puissance, comme une sorte de charbon cosmique. Elle fait pousser des choses ; elle fait mourir des choses. Elle peut se transformer en n’importe quoi – une plante, une idée. Les films sont faits de lumière. Pensez simplement au pouvoir qu’a la lumière de se transformer en tout ce que nous sommes et en tout ce que nous pouvons imaginer. »

Denis Hopper

27/02/2015

Prilepine

" Si on forçait les vieux à dessiner, pensa Sacha, ce serait aussi intéressant de voir si leurs dessins sont aussi colorés que ceux des gosses. "

Zakhar Prilepine (" San'kia ")

prilepine_couv_zak.jpg