Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2018

Dans la famille Audiard, je demande "le père"

736229.gif

« Un type qui porte un brassard est toujours une ordure, sauf s’il est en deuil. Un type qui porte un béret basque est toujours une ordure, sauf s’il est basque. Et voilà que les ordures à brassard succédaient aux ordures à béret ! Ça recommençait, bordel de merde ! Le premier patriote prenait la relève du dernier collabo ! Belote et rebelote ! Le maquisard ramassait sur le tapis encore poisseux le jeu du milicien et abattait les mêmes cartes douteuses. Déjà les anonymographes saturaient les services postaux : les concierges dénonçaient les faux juifs ; c’était reparti et bien !

J’ai surpris Hortense sortant du Comité d’Épuration avec cette aura de visitandine qu’elle avait en sortant, la veille encore, de la Kommandantur. 

(...) »

 

06/02/2018

Cartouches

27544674_10156151672338872_665942516870985207_n.jpg

27336943_10156160534373872_6604382386278860816_n.jpg

 

27/05/2012

Où je ne donne pas de consigne de vote et évoque mon agenda parisien...

 

marché de la poésie

... Autrement, place Saint-Sulpice, entre le 14 et le 17 juin, j'achèterai des courgettes et de la poésie au Marché. Et signerai mes "ENGEANCES" sur le stand de "La Passe du Vent". D'ores et déjà, je me prépare activement à toutes les belles rencontres qui vont s'y multiplier :