UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2020

Il aurait eu cent ans aujourd'hui...

2863248235.jpg

Quelques notules autour du bonhomme.

 

15/08/2020

Des nouvelles

illustration-Version-Moderne.jpg

Depuis le début du confinement, Judith Wiart et moi-même avons écrit ensemble une floppée de nouvelles.

Voici la première, à découvrir sur le site de la revue "N.A.W.A.".

Âme bêcheuse s'abstenir...

 

14/08/2020

Retrouvailles

116434667_10158697137423872_7080996912722366867_o.jpg

Grâce à ce livre (archi-sérieux & documenté sur Gurdjieff) de Roger Lipsey, j'apprends avec sidération que, dans le Paris des années 20, s'est tenu un concours de cuisine amical opposant G. à Brancusi (le sculpteur), avec pour serveur le poète Ezra Pound !

 

13/08/2020

Remise à niveau (english) # 131

Hiroshima mon amour.jpg

 

12/08/2020

"Je ne le sais pas ni ne pose la question..."

Pessoa altman.jpg

Au-delà du tournant de la route
Il y a peut-être un puits et peut-être un château,
Ou peut-être simplement la route qui continue.
Je ne le sais pas ni ne pose la question.
Et quand je suis sur la route avant le tournant
Je ne regarde que la route avant le tournant,
Parce que je ne peux voir que la route avant le tournant.
Cela ne me servirait à rien de regarder au-delà,
Vers ce que je ne vois pas.
Préoccupons-nous seulement de l'endroit où nous sommes.
Il y a assez de beauté à être ici et non quelque part ailleurs.
S'il y a quelque chose au-delà du tournant de la route,
Que d'autres s'interrogent sur ce qu'il y a au-delà du tournant
de la route,
C'est bien là ce qu'est la route pour eux.
Si nous devons arriver là-bas, nous le saurons quand nous
y arriverons.
Pour l'instant tout ce que nous savons c'est que nous n'y sommes pas.
Ici, il n'y a que la route avant le tournant et avant le tournant
Il y a la route sans aucun tournant.

 

Pessoa

("Poèmes jamais assemblés d’Alberto Caeiro", traductions du portugais de Jean-Louis Giovannoni, Isabelle Hourcade, Rémy Hourcade & Fabienne Vallin, éditions Unes, 2019) 

                                                                                                                                                          

11/08/2020

Tu me raconteras "2020" ?

2020.jpg

 

10/08/2020

Le nouveau "Damon"

117565340_10158727576433872_6555279902300736486_o.jpg

« je pue le bouquiniste et la colle qui vieillit mal
mais j’ai encore une jolie couverture
et un jour tu auras tout lu
mes pages sont toutes collées
faudra bien que tu te mouilles les doigts »

 

Editions Vanloo

 

 

09/08/2020

Pré-rentrée

croiver.jpg

 

08/08/2020

"En vitrine de la Maison de la Presse de Chinon aujourd’hui..."

116741214_10158702583518872_8097712606005532993_n.jpg

" Les plus grands poètes ne sont lus par personne. Ils ne servent qu’à « fournir » des titres merveilleux à des romans. En vitrine de la Maison de la Presse de Chinon aujourd’hui : L’espoir d’aimer en chemin de… peu importe. "

Jean-Pierre Georges, "L’éphémère dure toujours", éd. Tarabuste