Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2018

Genre musical ?

J'ai demandé à Cindy-Jennifer qui venait de lire mon roman à quel genre musical elle le rattachait. C'était une question sérieuse.

Et elle m'a répondu sérieusement.

Elle m'a dit :

- "Garage". Le son garage. pas punk, hein... Non, garage, sale, fort. Si on rajoute le thème "famille + religion", les paroles, ça donne ça : 

 

06/02/2018

Cartouches

27544674_10156151672338872_665942516870985207_n.jpg

27336943_10156160534373872_6604382386278860816_n.jpg

 

04/02/2018

Pour être certain d'être déçu

27073248_10156157148558872_5952629793512184343_n.jpg

- Et tu attends quoi, de tes ami-e-s, autour de la sortie de ton livre, Fred ? Qu’ils en parlent sur leur blog, les réseaux sociaux…
- Ouich. Ce serait bien. Pour commencer…
- Et l’étape suivante, ce serait quoi ?
- Ben, si ce sont de vrai-e-s ami-e-s, je devrais pas avoir à le préciser…
- Tu veux qu’ils collent sur leur parebrise un autocollant « Lisez Armaguédon Strip » ?...
- Tous n’ont pas une bagnole. Mais ils pourraient se faire tatouer la couv’ du livre sur le biceps ou la nuque. Ou au moins son titre. Thomas pourrait donner l’exemple.
- C’est quand même beaucoup leur demander, non ? Ça va, l’ego boursouflé ???
- Mais… J’ai même pas commencé ma liste d’exigences…

 

Mort à la poésie

lach.jpg

oh mais j'en peux plus à la fin

des poètes s'écriant main sur le cœur :

« la poésie n'est pas morte ! »

 

l'acharnement thérapeutique

fait de ma joie du bœuf trop cuit

 

à la fin merde 

 

elle a qu’à foutre sa beauté sous un TER

comme Attila József

elle a qu’à dézinguer sa pipe heureuse en Sibérie 

ou en Syrie elle a qu’à prendre

un obus dans l'aorte 

elle est pas non plus ingénue

la poíêsis...

 

écrasez-la sur le gravier 

moquez-la sur l’asphalte 

et violez-la sur le lino

elle est pas prude...

vicelarde peut-être...

méfiez-vous d’elle 

 

elle attend sans trembler l'enfer bouillant

pour aiguiser ses crocs de loup 

et monter se refaire une santé d'ogre

 

en dévorant tour à tour

son cercueil sa tombe

et l’anus horrifié de ses croquemorts

 

Laurent Bouisset,

extrait de « SOLEIL PLOUC », bientôt publié au Pédalo Ivre

 

03/02/2018

Vrac de vrac # 47

detou.jpg

Suite à la publication d'ARMAGUéDON STRIP, un long entretien ici dans lequel je me livre beaucoup.

Au sujet du même livre, Jean-Jacques Nuel ne se le fait pas dire !

Et du côté de Libération, il est question du Pédalo Ivre et de Grégoire Damon !

 

 

29/01/2018

ARMAGUéDON STRIP (suite)

Vingt jours après sa sortie, l'article dans "Le Matricule des Anges", l'avis de François Angelier, il est temps pour moi de regarder comment ça se passe... dans ma ville.

Dans la presse locale, on en parle comme du "meilleur livre de cette rentrée".

Et du côté des libraires lyonnais ?

 

Ubik

51MjiJHh-DL__SX323_BO1,204,203,200_.jpg

 - Je vais épouser Joe Chip, fit Wendy d’une voix grave et songeuse, avec un sérieux enfantin.

- Ah ! fit Pat Conley. (Ses yeux noirs étincelaient comme s’ils étaient en fusion.) Vraiment ?

- Vous pouvez aussi changer ça ? Avec votre pouvoir ?

- Je vis avec Joe. Je suis sa maîtresse, déclara Pat. D’après notre accord, c’est moi qui paie ses factures. Ce matin j’ai payé sa porte pour le laisser sortir de chez lui.

 

Philip K.Dick, « Ubik »