Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2018

Bashung # 1

42751364_10156779966213872_2768451724757696512_n.jpg

Bizot :
- D'où te vient ce romantisme qu'on a pris pour de la sinistrose et qui vire planant ? On n'y comprend plus rien.

Bashung :
- Il faut repartir du début. Quand j'avais 13 ans. Dans les années 60, j'ai eu la chance d'apercevoir deux petites silhouettes en noir sur une scène qui lançaient les yeux au ciel, avec le même regard noir, comme si elles cherchaient de quoi se calmer. Ca t'arrive d'aller t'asseoir dans de belles églises vides ? Non ? T'as tort, c'est très calme.

Bizot :
- Parle-moi de ces deux silhouettes.

Bashung :
- C'était Piaf et Gene Vincent.

 

07:46 Publié dans oreillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bashung, bizot

06/10/2018

Remise à niveau (english) #103

eng6.jpg

 

05/10/2018

Droite & gauche

43113694_10156793742953872_2084759597716865024_n.jpg

“ La droite n’est qu’un boy-scoutisme lamentable et la gauche un cléricalisme bien-pensant. ”
Dominique de Roux

 

04/10/2018

En parler ?

41865081_10156747837008872_9030523237850677248_n.jpg

- Tu te sens d'en parler ? Sans blague, t'es parti pour ?
- ... Pas forcément. Je vais peut-être partager une jolie citation littéraire plutôt...
- C'est ça, ça vaut mieux.
- Ca vaut mieux pour qui ?
- Pour tout le monde, bêta, pour tout le monde !

 

03/10/2018

Le jour où je suis devenu...

- Et vous, Mr Houdaer, pour l'animation de vos ateliers d'écriture, quelles influences vous reconnaissez-vous ? François Bon ? Elisabeth Bing ?
- Mike Horn.
- Pardon ?
- J'imite très bien Mike Horn.

 

02/10/2018

(Gainsbourg chante) Aznavour

 

01/10/2018

Le thème du prochain "Printemps des poètes" (en exclu, pour les lecteurs de ce blog) !

42524111_10156773583833872_7405904690807832576_n.jpg

- Yollo, les copains-copines, j’ai comme qui dirait un plan. Une grande idée. J’me disais que le prochain thème du « Printemps des Poètes », ça pourrait être « CŒUR AVEC LES DOIGTS ». Mieux encore, décidément j’suis inspiré en ce moment… «CŒUR AVEC LES DOIGTS ET RÉSISTANCE» ! Vous en pensez quoi, mes muses ?
- Oui...
- Oui, qui ?
- Oui, Monsieur Orphée.