Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2017

Trop fort, "Le Progrès" !

despente.png

 

04/08/2017

Cossery, toujours

18582063_10155135165606405_7628557119727998603_n.jpg

" Tous ces grands esprits, qu'il avait admirés durant des années, lui apparaissaient à présent comme de vils empoisonneurs, dépourvus de toute autorité. Enseigner la vie sans la vivre était le crime de l'ignorance la plus détestable. "

Albert Cossery, "Mendiants et orgueilleux"

 

02/08/2017

MALO TERMINUS

malo terminus.jpg 

A la conquête des dunes !

 

 

01/08/2017

La "Vérité" (dans cinq mois)...

 

- Ton bouquin qui sort au Dilettante, en janvier, c'est quand même une bonne nouvelle, hein ?

- Oui, sans doute...

- T'as pas l'air d'en être sûr ?

- Si, si, c'est signé. C'est pour son contenu... Je suis pas sûr...

- T'es pas sûr de quoi ?

- Je suis pas sûr que le roman apporte une quelconque bonne nouvelle...

 

31/07/2017

Compassion de comédienne

c.jpg

" Je déjeunais aujourd’hui avec une comédienne qui, regardant mélancoliquement le ciel pluvieux, m’a dit :

– On a fusillé Suarez ce matin...

– Oui.

– Il n’a pas eu beau temps ! ”

9 novembre 1944

 

Maurice Garçon, (extrait de son "Journal 39-45", éd. Les Belles Lettres / Fayard)