UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2020

Remise à niveau (english) # 129

73230507_10220313342202423_6589347892199161856_n.jpg

 

23/06/2020

La peur loin derrière

(à Léonard D.)

11real.jpg

l’enfant va bien

très bien même

il parle

à sa manière d’enfant qui apprend à parler

d’enfant qui a traversé des périls récemment

il parle à sa manière

d’enfant qui est passé à autre chose

mais veut absolument

résolument

me décrire le ballon perché sur la bibliothèque

hier l’important c’était de

survivre

aujourd’hui l’essentiel est de me pointer ce ballon

et que celui-ci ne vienne pas à chuter

sur le chat qui dort juste en-dessous

que je comprenne bien l’importance de cette triade

ballon-bibliothèque-chat

le reste

tout le reste

c’est moi qui dramatisais

et qui loupais le cœur des choses

que l’enfant s’échine à me faire redécouvrir

il ne s’impatiente pas avec moi

alors qu’il y a de quoi

il se découvre des trésors de patience

en même temps que ses premiers mots

aucun de nous deux

ne contrôle son propre cerveau

chacun se laisse

surprendre

 

22/06/2020

Remise à niveau (english) # 128

75439243_10157794538223872_2666820940129632256_n.jpg

 

 

18/06/2020

Douzième mois de confinement

après manger

elle a secoué les serviettes sur le rebord de sa fenêtre

les miettes de pain ont chuté

avant de rester suspendues dans les airs

retenues dans une toile d’araignée

c’était spectaculaire

elle s’est demandée si cela attirerait encore plus les oiseaux

ou les effraierait

puis elle a refermé la fenêtre

et tiré le rideau

à la radio

une voix androgyne s’occupait à

théoriser les différents sous-genres

de la comédie musicale

afin d’y voir plus clair

 

(extrait d’un recueil à paraître)

Campbell’s%20Tomato%20Juice,%201941.jpg

 

17/06/2020

« Il ne faut jamais se foutre de la gueule des riches..."

« Il ne faut jamais se foutre de la gueule des riches car on ne sait pas ce qu’on peut devenir. »
Frédéric Dard

 

16/06/2020

Poésie non périmable

Quand Yves Artufel se fend d'une critique toute fraîche consacrée à un mien recueil vieux de quinze ans (mon premier) !

104435228_10158560809403872_5188735672559325728_n.jpg

 

14/06/2020

Kem Nunn

Surf_City.jpg

Il repensa au magasin de son oncle Gordon, à la vieille porte grillagée, à la musique qui s’écoulait de la radio et se répandait sur l’allée de gravier, une chanson country après l’autre jusqu’à ce qu’elles n’en fassent plus qu’une, plus longue et plus assommante que le vent du désert sur King City et les hauteurs désolées au-delà, et soudain il eut l’impression de comprendre un peu mieux cette femme que Gordon avait un jour vue partir bras dessus, bras dessous avec un gommeux, accrochée à une promesse. 

 

08/06/2020

Efforts facebookiens

en-2015-a-dieulefit-(drome)-avec-benoit-poelvoorde-sur-le-tdegrle-dl-1545934789.jpg

- Et là, pour ma nouvelle photo de profil, j'ai essayé le filtre "yeux de biche" avec l'effet "mèche de Bruno Doucey"...
- Oui...
- Et puis torse nu, aussi… C'est important, le torse nu, quand c'est encore jouable à quarante ans...
- Très bien, oui...
- Et bien, tu sais quoi… Ca a rien changé. RIEN. Mon dernier texte a tourné à cinq lïkes, comme d'hab'. Mais qu'est-ce qu'il leur faut, QU'EST-CE QU'IL LEUR FAUT ?!
- Tu devrais pas...
- Je sais, tout ça c'est dans ma tête.
- Et à part ça, ta femme, tes gosses ? Ils te l'ont rendu, ton bureau ? C'est important, un bureau. Même pour pleurer...

 

07/06/2020

Remise à niveau (english) # 127

english13.jpg