UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2020

Remise à niveau (english) # 133

119473137_321640772395911_7284505207259588644_n.jpg

 

17/09/2020

"le culot, diras-tu"

119705865_10158831627408872_100775463926492472_n.jpg

Je pense que je vais te tenir pour

responsable de ma mort

mais je ne te connais pas

assez bien

sinon

nous serions maintenant mariés

 

Pour apprécier pleinement

(et je te promets

que c’est possible)

il n’est pas suffisant de lire

entre les lignes

ça c’est un jeu d’enfants

nous n’avons pas tant d’affection

pour les enfants

 

Un jour

tu prendras ce livre

comme

pour la première fois

et tu te diras :

j’ignore comment le type

a réussi son coup

 

Une ligne après l’autre

s’élève de ma fâcheuse situation

le culot, diras-tu

le putain de culot

 

Et ragaillardie par

ton indifférence

à ce sujet

sans parler

de toute la question du

passé

 

Tu te rappelleras

combien tu fus bonne avec moi

combien je fus bon avec toi

 

Et debout en quelque

lieu dominant

comme une fenêtre ou une falaise

tu apprécieras

pleinement  

 

Leonard Cohen (trad. Nicolas Richard)

 

16/09/2020

Remise à niveau (english) # 133

120327035_10157465649037091_8690040204927335755_n.jpg

 

13/09/2020

Montaigne (parti un 13 septembre)

C0oWMoqWIAQ5YIa.jpgimmagine_2_4.jpg

“ Je n’aime, pour moi, que les livres ou plaisants et faciles, qui me chatouillent, ou ceux qui me consolent et conseillent à régler ma vie et ma mort. ”

Montaigne (auquel mon blog doit son nom)

 

12/09/2020

45 minutes consacrées à un jeune poète sans le moindre avenir

 

11/09/2020

Monde d'avant #1 (c'était pas mieux, c'était avant)

119127205_10158812086453872_1284793118297653887_n.jpg

Love song III

 

Quand tisonner les mots pour un peu de couleur

ne sera plus ton affaire

quand le rouge du sorbier et la cambrure des filles

ne te feront plus regretter ta jeunesse

quand un nouveau visage tout écorné d’absence

ne fera plus trembler ce que tu croyais solide

quand le froid aura pris congé du froid

et l’oubli dit adieu à l’oubli

quand tout aura revêtu la silencieuse opacité du houx

 

ce jour-là

quelqu’un t’attendra au bord du chemin

pour te dire que c’était bien ainsi

que tu devais terminer ton voyage

démuni

tout à fait démuni

(…) 

 

Nicolas Bouvier, « Le dehors et le dedans »

 

08/09/2020

ACQUA IN BOCCA

Avec Judith Wiart, j'ai écrit une vingtaine de nouvelles horribles depuis le début du confinement.

En voici une (longue)...

la grande bellezza.jpg

(Vous pouvez laisser des commentaires sous cette notule)

 

 

05/09/2020

Ateliers d'écriture

L'année prochaine, cela fera vingt ans que j'en anime (j'ai commencé quelques jours après le 11 septembre 2001).

Pendant plus de dix ans, j'ai officié à Aleph Ecritures.

Aujourd'hui, je suis formateur aux Artisans de la fiction.

La dernière quinzaine d'août, j'avais deux stages à conduire de cinq jours chacun. Personne n'a chômé.

118474439_2488496341389836_335794464155604407_n.jpg

118463961_2488496331389837_1236749289828506306_n.jpg

118523454_2491628104409993_4649305804938844032_n.jpg

118526402_2488496334723170_7171790019906274576_n.jpg

Portes ouvertes aux "Artisans de la fiction" (10 rue du Chariot d'Or, Lyon 4ème) le samedi 26 septembre, de 14 à 17h ! J'y serai pour répondre à vos questions.

 

03/09/2020

Petit coup d'oeil dans le rétroviseur...

... avant la parution de "ANGES PROFANES"... Dans le plus grand des désordres chronologiques.

118205379_10158781923768872_4351328482404935144_n.jpg

"ARMAGUEDON STRIP", roman, éditions Le Dilettante

"L'IDIOT N°2", roman, éd. Le Serpent à plumes

"LA GRANDE EROSION", roman, éd. La Passe du vent

"NUIT GRAVE", poésie, éd. La Boucherie Littéraire

"POURQUOI JE LIS LES AMOURS JAUNES DE TRISTAN CORBIERE", essai, éd. Le Feu Sacré

"ANGIOMES", poésie, éd. La Passe du vent

"ENGELURES", poésie, éd. Oktonovo

"ENGEANCES", poésie, éd. La Passe du vent

"NO PARKING NO BUSINESS", poésie, éd. Gros Textes

"PARDON MY FRENCH", poésie, éd. Les Carnets du Dessert de Lune

"FIRE NOTICE", poésie, éd. Le Pont du Change

"CINEMA INFERNO" (avec J.M. Flahaut), poésie, Ed. Le Pédalo Ivre

 

Si vous peinez à vous procurer les plus anciens de ces titres, vous pouvez toujours m'écrire à frederick.houdaer@laposte.net

armaguédon strip,angiomes,engelures,engeances,no parking no business,pardon my french,fire notice,pourquoi je lis les amours jaunes de tristan corbière,nuit grave,la grande érosion