UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2020

ESTAMINETC. #4

72529805_10157725603338872_1739709810716180480_n.jpg

71655684_10157710619818872_6556744872764637184_n.jpg

120462364_10158863458158872_8103015928103628916_n.jpg

 

25/12/2020

Anouilheries #4

131889729_10159050941163872_7797742697654340345_n.jpg

- Elle était si folle ce soir-là, elle parlait de tout, se coupant, jouant à être avec moi, tout à tour, chaque amoureuse de la mythologie. Elle me cherchait des airs de taureau, des airs de cygne… Elle m’avait même obligé, moi qui déteste cela, à allumer un énorme cigare, ne voulant plus me voir qu’entouré de fumée, sous prétexte que je ne sais plus quelle déesse avait été aimée par Jupiter, déguisé en nuage ! Tout cela coupé de notes, de bribes d’opéras, de réminiscences de ses rôles. J’ai également été Siegfried et quelques autres héros wagnériens ce soir-là.

- Mais vous êtes bien sûr qu’elle ne vous a pas dit, une seule fois, tout simplement : « Je vous aime » ?

 

Anouilh, « Léocadia » (illustration : Eduard Thöny)

 

23/12/2020

"Anges profanes", deux critiques

La première, signée Georges Cathalo dans le dernier numéro de la revue "Décharge"

« démarche ferme mais fragile… poésie audacieuse ne craignant pas de se coltiner avec les affres domestiques… livre remarquablement édité inscrit dans un solide catalogue... »

numerisation0698-67b82.jpg

« En reprenant trois de ses recueils, Frédérick Houdaer a voulu donner une plus grande visibilité à ses écrits. La préface de son ami Jean Marc Flahaut apporte une vision nette de la démarche du poète, démarche ferme mais fragile, slalomant entre les pièges engendrés par la fréquentation des auteurs U.S. tels que Brautigan et Carver. Le reproche généralement fait à cette comète de la poésie dite du quotidien tient dans la trivialité ; mais lorsqu’un auteur comme Houdaer s’y aventure, on n’a aucun mal à le suivre. Poésie audacieuse ne craignant pas de se coltiner avec les affres domestiques : courses au supermarché, faits divers sordides, courriels envahissants, repas au McDo… Alors que d’autres affichent des posters de vedettes, lui s’en tient à des photos d’écrivain / fixées au mur et reconnaît qu’avec le temps, ça ne lui a pas encore passé.
Ce livre remarquablement édité s’inscrit dans un solide catalogue où l’on peut croiser une cinquantaine d’auteurs tels que Roland Tixier, Yvon Le Men ou Jean-Pierre Spilmont. Non, Houdaer ne fait pas preuve de compassion à l’égard de ses lecteurs (cf page 184), il tente plutôt de résister à l’hameçon Google , et constate même que son ordinateur fait de plus en plus de bruit , mais pas ses livres. »

 

La seconde critique est signée Patrice Maltaverne. Elle est lisible ici.

 

22/12/2020

ESTAMINETC. #3

69150910_10157603158318872_1925375397176803328_n.jpg

Chabouté

69639938_10157603157898872_102528467152666624_n.jpg

69214230_10157603158923872_3115343636116537344_n.jpg

70013353_10157603157928872_5477864266423861248_n.jpg

 

21/12/2020

Solstice

black_hole_1.jpg

 

20/12/2020

SEMAINE à NOBEL

je reviens de loin

de Stockholm pour être précis

où l’on m’a remis le Prix Nobel de la Paix

au moment de remercier

j’ai pris garde à n’oublier personne

le voyage du retour est long

fatiguant

je suis déçu qu’aucune hôtesse ne salue ma présence

dans l’avion

quand j’arrive chez moi

je constate que ma femme et mes gosses

ont laissé leur bordel envahir mon bureau

je distribue généreusement les paires de gifles

après

je me sens mieux

 

"ANGES PROFANES"

nobel,gifle,paix,avion,engelures,stockholm

 

18/12/2020

Remise à niveau (english) # 138

105029455_10222600924589642_2411069887542083191_n.jpg

 

17/12/2020

De quelques blogs en lien avec celui-ci (#3)

3551459231.5.jpg

"Le Poignard Subtil", blog richissime consacré à l'art brut (j'y fais un tour quand j'en ai marre des mots & des phrases... quoiqu'il y ait beaucoup à lire dans ses notules).

Emeric Cloche,le poignard subtil,duclock,art brut,blog

"DUCLOCK", le blog d'Emeric Cloche (l'un des fondateurs de l'excellente revue "L'Indic", depuis peu directeur de collection avec Caroline de Benedetti aux Editions L'atalante) : lectures, musique, flicaillerie & jeux de rôles...

Un homme de goût. Et un bon poète (j'ai mes sources).

Emeric Cloche,le poignard subtil,duclock,art brut,blog

Si, de votre côté, vous avez des sites-blogs à me conseiller, n'hésitez pas à partager dans les commentaires.

 

16/12/2020

Art oratoire

131226066_10159041283148872_6841597186745094239_n.jpg

- T'as écouté le Castex ?
- Nan. J'ai pas pu. C'est physique.
- Qu'est-ce que c'est que ce jugement sur sa bouille ?!
- Je ne te parle pas de ça, mais de sa voix.
- Tu craches sur les accents ? C'est pire.
- C'est pas ça non plus. C'est son timbre de voix. Une histoire de fréquence.
- O.K.
- Je te sens rassuré.
- Parce que, moi aussi, un de ces quatre, je vais me fendre d'un discours au pays. Et que je compte sur ton soutien.
- Bien sûr. T'oublieras pas de régler ton micro.