UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2014

Vrac de vrac # 22

Cet éditeur qui, sur les coups des 14 heures, me refuse un manuscrit (un roman) mais finit son coup de fil par un "mais je t'aime !", et une heure plus tard, la SNCF qui me bombarde de spams pour m'emmener "voir un concert des Enfoirés" à l'autre bout de la France à des prix défiant toutes concurrences. Un jeudi en Hexagonie...

Autrement ? La plus belle décision municipale de l'année. Et cela se passe à Grenoble. Tout comme le Festival International de Poésie ce week-end, où je tiendrai le stand des éditions Le Pédalo Ivre. Vous y trouverez en exclusivité les nouveautés du Pédalo, dont le nouveau recueil de Grégoire Damon ("D'Origine"), celui de Pierre Solletti ("Muséhomme") et celui de Simon Allonneau ("La vie est trop vraie").

06/11/2014

Voir au travers...

voirautravers.jpg

30/10/2014

Mon blog accuse un retard certain...

... par rapport à tout ce que j'ai pu partager, échanger sur Facebook. Les jours s'enchaînent, le président de la FNSEA (qui n'en rate aucune) nous traite de "djihadistes verts", des ministres qui devraient démissionner se cramponnent à leur fauteuil...

D'abord, lui :

10369123_10152832167413872_8142875694320044899_n.jpg

Son portrait par Jérôme Leroy.

Un article d'Arrêt sur images

"Mort de Rémi Fraisse, point de non retour" par Duclock

Et un article toujours actuel de "Reporterre": "Le mouvement écologiste, nouvel ennemi intérieur"

Et un souvenir :

10408914_845662052122502_288881140903784719_n.jpg

Barrage de Sivens suite... Aéroport Notre-Dame-des-Landes suite... Le Grand Stade de Lyon, donc. Qui va se faire. Qui se fait. Grâce à une justice vendue plus que rendue (voir toutes les décisions des juges ces dernières semaines). Avec une presse d'une rare complaisance (ex : "Le Progrès"). Il y a plus d'un an, j'avais pas mal de contacts avec des opposants au Grand Stade, été à leur campement, vers Décines. J'avais proposé au Syndicat des poètes qui vont mourir un jour de rejoindre cette/ces luttes, cela me semblait avoir du sens. La tiédeur des réactions... J'avais eu l'impression de pisser dans un violon (et Dieu sait que la plupart des gens qui composent ce collectif sont parmi les plus vivants de la scène poétique Rhône-Alpine). Alors ? J'ai poursuivi l'aventure éditoriale du PEDALO IVREen publiant qui un Malakoffiot, qui un Toulousain, qui... J'ai reconduit le Cabaret Poétique pour une année supplémentaire. Pour le reste... Les postures des uns et des autres...

20/10/2014

Rappelez-moi, déjà... Les indiens gagnent bien à la fin du film, non ?

UN CADEAU.

 

 

02/09/2014

à mes ami-e-s enseignant-e-s...

 

... NE RENTREZ PAS.

unebonnerentrée.jpg

« L’école doit devenir magique ou disparaître, bagne figé. »

 L-F Céline

01/09/2014

" On ne peut plus sortir en poète... "

« On ne peut plus sortir en poète, c’est mal vu par tous ces cons qui nous préparent des sociétés où on s’emmerdera tellement qu’on réclamera des poètes à cor et à cri, sans pouvoir seulement en trouver l’ombre d’un. Ce sera bien fait pour leurs gueules. C’est qu’un poète, ça ne se fait pas en une civilisation. »

Calaferte

 

cal.JPG

 

25/08/2014

Rentrée littéraire oblige...

... le journal "Le Progrès" consacre aujourd'hui une PLEINE PAGE à l'interview de... LA MERE DE MARC LAMBRON (1). La maman du médiocre romancier. Morceaux choisis (au sujet de son élection à l'Académie) : "Il le mérite" et "Je ne me suis jamais occupée de son travail".

 

(1) : Marc Lambron, auquel Philippe Djian ressemble de plus en plus physiquement. Je ne suis pas sûr que cela soit bon signe.

10/08/2014

WANTED # 3

wanted.jpg

wanted3.jpg

apollinaire.jpg

Apollinaire arrêté (plus de précisions)

Le point de vue de Tom Waits sur la question

 

Wanted # 2

Wanted # 1

22/07/2014

L'ennemi...

 

10390377_880262568656796_5529487118256681694_n.jpg

 

" L'ennemi est bête : il croit que l'ennemi c'est nous, alors que l'ennemi c'est lui. "

Pierre Desproges