Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2018

Cold wave

- Me souviens… Dans le quartier de mes grands-parents, y’avait ce monument aux morts énAUrme, lourd de marbre, de fer et de symboles, avec l’aigle allemand écrasé par un gros rocher, tout ça…
- Et bien ?
- Pour te dire que le kitsch, je connais… Je croyais avoir été préparé. Immunisé. Mais pour l’affiche officielle du prochain « Printemps des Poètes », j’étais pas prêt. Ils ont fait très fort.
- Tu exagères.
- Ce morceau d’ange censé illustré « L’ardeeeeur »....
- C’est quand même du Ernest Pignon-Ernest. T’en disais pas du bien avant ? Quand il collait ses trucs dans des cabines téléphoniques ?
- J’ai reçu un mail officiel du « Printemps des poètes » dont l’objet était « De l’ardeur, encore de l’ardeur, toujours de l’ardeur ! ». Le message commençait par « L’ardente affiche est disponible ! ». Je te jure, je n’invente rien. Il n’y a plus besoin d’inventer.
- Et ça t’inspire quoi ?
- Une grosse envie de cold wave.

 

Les commentaires sont fermés.