UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2016

Le 27 mars (1973), Brando refusait l'Oscar...

... Pas n'importe comment.

 

02/03/2016

"Une réputation..."

"Une réputation, c'est comme un pneu de voiture. Ça roule, ça roule et un jour ça rencontre un clou."

David Goodis (dont c'est l'anniversaire aujourd'hui)

A1TYr5W8yAL.jpg

27/02/2016

27 février 33, incendie du Reichstag

TEMPS SCOLAIRE

 

ado

encadré par mes profs

j’ai vu un documentaire sur la seconde guerre mondiale

dans lequel les méchants étaient bien désignés

je me souviens de ces images

consacrées à l’incendie du reichstag

des images consacrées au procès qui a suivi

des images de ce pauvre type

un jeune communiste

soit-disant incendiaire

soit-disant récidiviste

je me souviens

en découvrant les traits de ce coupable idéal

avec quelle intensité j’ai ressenti

que ce type n’avait pas la moindre chance

de sauver sa tête

c’est comme si toute la machinerie habituellement invisible

qui vous broyait un homme en moins de deux

m’était apparue

comme un sale

très sale effet spécial

comme le monstre de « Planète interdite »

j’ai eu raison d’en conclure que

les pensées dessinent des formes dans l’air

et des formes le plus souvent effrayantes

j’ai eu tort de partager cette déduction

avec ma prof

120301063556385009518333.jpg

 

11/02/2016

Le 11 février

660 avant Jésus-Christ, le 11 février (un vendredi, je crois me souvenir), naissance de l'Empire du Japon.

180798_10150103218223872_4577786_n.jpg

Autrement... tant qu'à faire dans l'éphéméride... un bon anniversaire à Manuel Antonio Noriega, poète maudit.

179875_10150103284158872_6556181_n.jpg

28/12/2015

Le 28 décembre...

... 1938, première du film "Hôtel du Nord" (le même jour que "La bête humaine" !)

381605_10150492401143872_297784862_n.jpg

« Ketty fut pendant près d’un an la maîtresse d’un officier allemand. A la Libération, elle fut tondue et arrêtée. Passant devant une commission d’enquête et comme on lui demandait pourquoi elle avait été la maîtresse d’un Allemand : « Parce qu’il avait, répondit-elle, une belle gueule et qu’il me faisait jouir. Vous, avec vos gueules de cons, vous ne me feriez pas jouir. »

"Le chemin des écoliers", Marcel Aymé

 

29/11/2015

Christine Pascal

Christine Pascal

‎29 novembre (1953): naissance à Lyon. Retrouver sa piste ? C'est ICI.

19/04/2015

Le 19 avril 1824...

... George-Noel Gordon, plus connu sous le nom de Lord Byron est emporté par une forte fièvre, en Grèce, à l'âge de 36 ans. Trois mois plus tôt, ayant embrassé la cause des Grecs soulevés contre les Turcs, il avait débarqué à Missolonghi avec un navire affrété à ses frais.

ladietetiquedelordbyron_gd.jpg

"La diététique, ce ne sont pas seulement les régimes alimentaires qui furent, dès son adolescence, une des obsessions de lord Byron, mais aussi sa philosophie de l'existence, et son art de vivre : le comportement qu'avait en face de l'amour, de la création littéraire, de la société, de Dieu, ce pessimiste allègre, cet égoïste généreux, ce gourmand frugal, ce sceptique passionné, ce grand seigneur nonchalant qui fut un révolutionnaire actif, ce nordique fasciné par l'Orient, ce tempérament de droit aux idées de gauche, ce pédéraste couvert de femmes, ce disciple d'Epicure qu'habitait la peur de l'enfer chrétien, cet adversaire de l'impérialisme qui vénérait Napoléon, ce suicidaire amoureux de la vie, cet ami des Turcs qui est mort pour la liberté du peuple grec,ce poète à la réputation sulfureuse et au cœur pur."   G.Matzneff

 

12/04/2015

12 avril 1961...

... publication de la première aventure de Bobo, toujours occupé à tenter de s'évader de la prison d'Inzepocket.

bobo1216fh1.jpg

 

00:16 Publié dans Ephéméride | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bobo, deliège

08/04/2015

John Fante, né le 8 avril...

fante-3.jpg

... 1909, à Denver (Colorado).

" Un jour j’ai sorti un livre et c’était ça. Je restai planté un moment, lisant et comme un homme qui a trouvé de l’or à la décharge publique. J’ai posé le livre sur la table, les phrases filaient facilement à travers les pages comme un courant. Chaque ligne avait son énergie et était suivie d’une semblable et la vraie substance de chaque donnait sa force à la page, une sensation de quelque chose sculpté dans le texte. Voilà enfin un homme qui n’avait pas peur de l’émotion. L’humour et la douleur mélangés avec une superbe simplicité. Le début du livre était un gigantesque miracle pour moi. J’avais une carte de la Bibliothèque. Je sortis le livre et l’emportai dans ma chambre. Je me couchai sur mon lit et le lus. Et je compris bien avant de le terminer qu’il y avait là un homme qui avait changé l’écriture. Le livre était ‘‘Demande à la poussière’’ et l’auteur, John Fante. Il allait toute ma vie m’influencer dans mon travail. Je terminai ‘‘Demande à la poussière’’  et cherchai d’autres Fante à la bibliothèque. J’en trouvai ‘‘le Vin de la jeunesse’’ et ‘‘Bandini’’. Ils étaient du même calibre, écrits avec les tripes et le cœur. "  Charles Bukowski

fante1.jpg