UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2015

Le 28 décembre...

... 1938, première du film "Hôtel du Nord" (le même jour que "La bête humaine" !)

381605_10150492401143872_297784862_n.jpg

« Ketty fut pendant près d’un an la maîtresse d’un officier allemand. A la Libération, elle fut tondue et arrêtée. Passant devant une commission d’enquête et comme on lui demandait pourquoi elle avait été la maîtresse d’un Allemand : « Parce qu’il avait, répondit-elle, une belle gueule et qu’il me faisait jouir. Vous, avec vos gueules de cons, vous ne me feriez pas jouir. »

"Le chemin des écoliers", Marcel Aymé

 

29/11/2015

Christine Pascal

Christine Pascal

‎29 novembre (1953): naissance à Lyon. Retrouver sa piste ? C'est ICI.

19/04/2015

Le 19 avril 1824...

... George-Noel Gordon, plus connu sous le nom de Lord Byron est emporté par une forte fièvre, en Grèce, à l'âge de 36 ans. Trois mois plus tôt, ayant embrassé la cause des Grecs soulevés contre les Turcs, il avait débarqué à Missolonghi avec un navire affrété à ses frais.

ladietetiquedelordbyron_gd.jpg

"La diététique, ce ne sont pas seulement les régimes alimentaires qui furent, dès son adolescence, une des obsessions de lord Byron, mais aussi sa philosophie de l'existence, et son art de vivre : le comportement qu'avait en face de l'amour, de la création littéraire, de la société, de Dieu, ce pessimiste allègre, cet égoïste généreux, ce gourmand frugal, ce sceptique passionné, ce grand seigneur nonchalant qui fut un révolutionnaire actif, ce nordique fasciné par l'Orient, ce tempérament de droite aux idées de gauche, ce pédéraste couvert de femmes, ce disciple d'Epicure qu'habitait la peur de l'enfer chrétien, cet adversaire de l'impérialisme qui vénérait Napoléon, ce suicidaire amoureux de la vie, cet ami des Turcs qui est mort pour la liberté du peuple grec,ce poète à la réputation sulfureuse et au cœur pur."   G.Matzneff

 

12/04/2015

12 avril 1961...

... publication de la première aventure de Bobo, toujours occupé à tenter de s'évader de la prison d'Inzepocket.

bobo1216fh1.jpg

 

00:16 Publié dans Ephéméride | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bobo, deliège

08/04/2015

John Fante, né le 8 avril...

fante-3.jpg

... 1909, à Denver (Colorado).

" Un jour j’ai sorti un livre et c’était ça. Je restai planté un moment, lisant et comme un homme qui a trouvé de l’or à la décharge publique. J’ai posé le livre sur la table, les phrases filaient facilement à travers les pages comme un courant. Chaque ligne avait son énergie et était suivie d’une semblable et la vraie substance de chaque donnait sa force à la page, une sensation de quelque chose sculpté dans le texte. Voilà enfin un homme qui n’avait pas peur de l’émotion. L’humour et la douleur mélangés avec une superbe simplicité. Le début du livre était un gigantesque miracle pour moi. J’avais une carte de la Bibliothèque. Je sortis le livre et l’emportai dans ma chambre. Je me couchai sur mon lit et le lus. Et je compris bien avant de le terminer qu’il y avait là un homme qui avait changé l’écriture. Le livre était ‘‘Demande à la poussière’’ et l’auteur, John Fante. Il allait toute ma vie m’influencer dans mon travail. Je terminai ‘‘Demande à la poussière’’  et cherchai d’autres Fante à la bibliothèque. J’en trouvai ‘‘le Vin de la jeunesse’’ et ‘‘Bandini’’. Ils étaient du même calibre, écrits avec les tripes et le cœur. "  Charles Bukowski

fante1.jpg

 

28/03/2015

Premier strip...

pif.jpg

... de "Pif le chien" est publié dans "L'Humanité" le 28 mars 1948 (José-Cabrero Arnal au crayon).

14/11/2014

Le 14 novembre (1851)...

... parution de "Moby Dick" aux Stèt'z (dans sa version intégrale). Critique et public boudèrent l'ouvrage.

2011-01-MobyDick-002.jpg

Il existe cinq traductions différentes du roman en français.

À titre d’exemple, voici comment sont traduites, selon ces cinq versions, les deux premières phrases du roman, « Call me Ishmael. Some years ago — never mind how long precisely — having little or no money in my purse, and nothing particular to interest me on shore, I thought I would sail about a little and see the watery part of the world. »

 

  1. Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono : « Je m'appelle Ishmaël. Mettons. Il y a quelques années, sans préciser davantage, n'ayant plus d'argent ou presque et rien de particulier à faire à terre, l'envie me prit de naviguer encore un peu et de revoir le monde de l'eau. »
  2. Armel Guerne : « Appelons-moi Ismahel. Il y a quelque temps — le nombre exact des années n'a aucune importance —, n'ayant que peu ou point d'argent en poche, et rien qui me retînt spécialement à terre, l'idée me vint et l'envie me prit de naviguer quelque peu et de m'en aller visitant les étendues marines de ce monde. »
  3. Georges Saint-Marnier : « Appelez-moi Ismaël. Il y a quelques années de cela — peu importe le nombre exact — ayant peu ou prou d'argent en poche, et rien ne me retenant à terre, je décidai de naviguer un peu pour voir l'étendue océanique du globe. »
  4. Henriette Guex-Rolle : « Appelez-moi Ismaël. Voici quelques années — peu importe combien — le porte-monnaie vide ou presque, rien ne me retenant à terre, je songeai à naviguer un peu et à voir l'étendue liquide du globe. »
  5. Philippe Jaworski : « Appelez-moi Ismaël. Il y quelques années de cela — peu importe combien exactement — comme j'avais la bourse vide, ou presque, et que rien d'intéressant ne me retenait à terre, l'idée me vint de naviguer un peu et de revoir le monde marin. »                                                                      

21/09/2014

Un joyeux, Leonard !

80 piges... Les nappes de synthés minables des années 80 (justement) n'y pourront, mais...
 

Présence de Leonard Cohen dans ce blog (trois pages de notules, sans compter ici et ).

 

cohen.jpg

I've been on the outlaw scene since I was 15." in New-York Times (1968)

 

 

11/11/2013

Le 11 novembre…

 

… selon de nombreuses traditions européennes, ouvre la période de l’hiver. Selon ces mêmes traditions, c’est LA date à laquelle l’ours entame son hibernation en se retirant dans sa tanière. 

HommeSauvageA.jpg

 

Le 11 novembre, c’est également le jour de la Saint-Minas.

« À la Saint-Minas

je me suis annoncé,

et à la Saint-Philippe

je me suis présenté »

Tel est l’avertissement qu’adresse le grand froid aux bergers et aux agriculteurs. Ce dicton météorologique est toujours en vigueur dans le Sud-Est européen où Saint-Minas protège les bergers des loups qui apparaissent en même temps que les premières neiges. C’est pourquoi à la Saint-Minas les femmes ne touchent pas aux ciseaux et les hommes évitent d’ouvrir leurs couteaux, assimilés à la gueule tranchante des loups. »

« Fêtes et croyances populaires en Europe » de Yvonne de Sike, éd. Bordas