UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2015

21 décembre

"C'est peut-être le dernier jour de ma vie.

J'ai salué le soleil, en levant la main droite,

Mais je ne l'ai pas salué pour lui dire adieu,

J'ai fait signe que j'aimais bien le voir encore : rien d'autre."

 

Pessoa, Poèmes Païens (éd. Bourgois)

11/05/2012

Ce type aurait-il voté Hollande ?

BUK.jpg

« (…)

le journal est bouillant

des hommes s’assassinent dans les rues

sans raison.

les pires ont les meilleurs boulots

les meilleurs ont les pires boulots

ou sont au chômage

ou enfermés dans des asiles de fous.

il me reste 4 boîtes de conserve

des troupes climatisées vont de maison en maison

d’une pièce à l’autre

emprisonnant, fusillant, passant à la baïonnette

les gens.

nous l’avons voulu,

nous le méritons

nous sommes comme des roses qui ne se sont jamais souciées

d’éclore quand nous aurions dû éclore et

c’est comme si

le soleil avait fini par être écœuré d’attendre

c’est comme si le soleil était un esprit qui

avait désespéré de nous.

(…)

d’une certaine façon je suis heureux que nous soyons condamnés –

les œuvres d’art

les guerres

les amours pourrissants

la manière dont nous vivons jour après jour.

je me fous de savoir ce que les soldats

feront quand ils seront ici

nous nous sommes déjà tués

chaque jour en sortant de notre lit. 

(…) »

 

BUKOWSKI, « Les jours s’en vont comme des chevaux sauvages dans les collines » (trad : Thierry Beauchamp)

19/06/2010

L'homme qui sait

Je ne me permettrai pas de commenter Brassens.

Un autre "homme qui sait", le sieur Thomazeau, qui dit ce qu'il y a à dire sur une sale histoire qui se termine... mal (oeuf corse as San-Antonio said).

Et si vous n'en pouvez vraiment plus de ce mois de juin pluvieux... cliquez ici.

L'essentiel ? Il n'est pas dit sur la plage d'accueil de ce blog. C'est sur Facebook, au travers des conneries que je poste quotidiennement, qu'il transparaît.

25/02/2005

rencontre véritable, histoire vraie

Il n’est pas n’importe qui. Il préside la World Sunset Bank. Sur son site, il glane mille et une images de couchers de soleil. Un jour, une amie lui envoie le cliché d’un lever de soleil, en faisant croire qu’elle l’a pris juste avant le crépuscule. Il n’y voit que du feu et l’intègre à sa collection. Quand elle lui dévoile le pot-aux-roses, il se fâche tout rouge.