Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Faire-part

« Vous faites donc partie, Sabine, de ces gens qui estime qu’on ne peut rien faire sans diplômes. De ces gens qui, jusqu’à la fin de leurs jours, se contenteront de régurgiter le pauvre savoir que de mauvais maîtres les ont forcés à avaler. Dommage pour vous ! Laissez-moi vous dire que l’expérience, seule, compte, qu’il faut savoir payer de sa personne pour songer à remporter la moindre victoire. L’édition, comme l’écriture, ne s’enseigne pas et ne s’enseignera jamais. Et d’ailleurs, que devrais-je apprendre que je ne sache déjà ? Peau de balle, que dalle, nada… Il suffit de vouloir pour entreprendre. Les livres que je publierai sont des livres que j’ai envie de lire, et je ne doute pas de pouvoir découvrir de quelle façon les fabriquer, une fois que j’aurai devant moi leurs manuscrits. Même si, techniquement, je suis susceptible de me tromper, mais ça ne durera pas, croyez-moi, leurs qualités de fond feront vite oublier mes imperfections. J’ai créé plusieurs revues. Le premier numéro n’a jamais correspondu à ce que j’en attendais, mais il avait le mérite d’exister, si bien que le numéro 2 lui a été supérieur, et ainsi de suite. C’est comme avec l’amour, plus on le fait, mieux on le fait… »

Gérard Guégan, « Cité Champagne, esc.i,appt 289, 95-Argenteuil »

 

03/03/2014

Rien à rajouter

Je copie-colle ce statut Facebook signé Recours au Poème :

" En 2013, il y a eu 1082 livres de poésie publiés. Soit 8% de la production totale de livres en France. 15% de plus qu'en Science-Fiction par exemple. 60 % de la production de polars. (Chiffres Livres Hebdo)
Et pas un quotidien national, pas une émission de radio n'accorde une véritable importance à ce mode de connaissance du monde, hormis dans l'enclos balisé des représentations officielles (Printemps des poètes et autres marchés).
La réalité dévoilée par le Poème pose problème au diktat concentrationnaire du code-barres. Le net et le numérique semble le média pour agir. Mais.... jusqu'à quand ? "

 

recours au poème,poésie,chiffre,édition

 

30/01/2012

Compile Face-Bouquienne # 2

422928_3143804671128_1145325778_3425515_2146347073_n.jpg

Frédérick Houdaer

aime Leslie Grange. / a rêvé que le jeune Lulu Gainsbourg était mort, mais son père bien vivant. A rêvé que le père rendait hommage au fils. /  Ames sensibles, s'abstenir ! / Faut-il en finir avec les maisons d'édition ? / Un retour sur la-notre lecture de vendredi dernier. / sait ce qu'il doit, littérairement parlant, à Mattel :

 

bigjim.jpg