Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2010

Une lettre inédite de Charles Bukowski

Voici une lettre que Charles Bukowski envoyait par retour de courrier à ses jeunes correspondants. Elle fut publiée sous forme de tiré-à-part par Black Sparrow Press (Santa Barbara) pour annoncer la parution de War all the time/poems 81-84. Sa traduction française est inédite et est l’œuvre de Daniel Labedan.

 

Talking to my mailbox


Petit, ne viens pas me dire que tu n'y arrives pas, qu'ils t'envoient te faire voir complètement, qu'ils conspirent contre toi, que tout ce que tu veux c'est une chance mais qu'ils ne veulent pas te la donner.
Petit, le problème c'est que tu ne fais pas ce que tu veux faire, ou si tu fais ce que tu veux faire, simplement tu ne le fais pas bien.
Petit, je suis d'accord : il n'y a pas beaucoup d'ouvertures, et il y en a quelques-uns au sommet qui ne font pas beaucoup mieux que toi mais tu perds ton temps et ton énergie à réclamer et à racoler.
Petit, je n'ai pas de conseil à te donner, je suggère simplement que plutôt que m'envoyer tes poèmes avec tes lettres de réclamation tu devrais entrer dans l'arène -envoyer ton travail aux directeurs littéraires et aux éditeurs, ça te redresserait un peu la colonne vertébrale et te rendrait plus mobile.
Petit, je veux te remercier pour l'éloge de certaines de mes oeuvres publiées mais ça n'a rien à voir avec quoi que ce soit et ne sera foutrement d'aucune aide, il faut simplement que tu apprennes à renverser ce putain d'état de fait.
Ceci est une lettre-type que j'envoie presque à tout le monde, mais je voudrais que tu prennes ça pour toi, mec.

Commentaires

SUBLIME !

Écrit par : Johan Chinaski | 29/05/2010

Terrrrrrrrrible !

Écrit par : Déborah Reverdy | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.