Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2017

Le 10 janvier

Vu passer sur mon mur Facebook « Le beau livre incontournable de cette fin d'année ! ».
Ben, je ne pourrai pas « promotionner » mon roman de la sorte, il ne sort que le 10 janvier. Pis, comme il ne contient pas de vrais morceaux de nazi à l’intérieur, il n’a pas trop de chance de glaner un prix littéraire tardif. Je vous jure, ça ne parle même pas de la seconde guerre mondiale ! J’avais pas trop les moyens de mettre des tanks dans mon histoire. Ça ne m’aurait pas déplu, notez. Petit, j’étais très fort en tanks. C’était ce que je dessinais de mieux. Ça, et les Barbapapas.
J’aurais dû (re)commencer par ça : les tanks et les Barbapapas. 

 

20/11/2017

C'était le Cabaret Poétique du 19 novembre 2017

Et merci au Périscope et à l'Unipop de l'avoir rendu possible.

1.jpg

2.jpg

3.jpg

5.jpg

4.jpg

6.jpg

7.jpg

8.jpg

9.jpg

10.jpg

11.jpg

12.jpg

14.jpg

13.jpg

15.jpg

Toutes ces photos ont été prises par (la grande) Claire Rengade.

 

19/11/2017

Aujourd'hui

sans-titre.png

 

18/11/2017

" le milieu les pros je n’en ai rien à foutre... "

le-choix-des-couleurs-tilman.jpg

Grâce au blog de F-X, j'apprends la parution d'un nouveau recueil de Pierre Tilman.

Extrait :

 

JE SUIS UN RATÉ RÉUSSI

 
 
au début
quand je suis jeune
tout marche bien.
j’ai un prix de poésie
je suis publié chez le meilleur éditeur
et mon bouquin est celui qui se vend le mieux
de toute la collection
en tant qu’artiste je suis invité dans les musées
j’expose à plusieurs reprises dans la même galerie
et à chaque fois je vends une bonne partie de mon expo
je ne me rends pas compte
je trouve ça normal
 
je suis un réussi
 
ensuite vers trente-cinq quarante ans
ça a moins bien gazé
mes recherches sont pourtant pour moi super
importantes
mais elles passent à côté de la tête des pros
il y a un climat de confusion autour de moi
je suis toujours présent
j’aime ce que je fais
mais déjà je m’éloigne
 
je suis un réussi raté
 
et puis ça se complique encore
le milieu m’emmerde
je ne fais plus du tout partie des pros
je les provoque seulement en étant
ce que je suis
je prends vraiment mes distances
j’efface mes traces
je vais vers la disparition
je n’ai plus envie de signer quoi que ce soit
 
je suis un raté
 
tout s’est clarifié
vers soixante ans
mon boulot est redevenu évident
mieux qu’avant
plus simple
plus complet
le milieu les pros je n’en ai rien à foutre
je prends mon pied
et je vieillis
 
je suis un raté réussi
 
 

 

17/11/2017

Quand quelqu'un(e) te parle de la Poésie comme d'un "laboratoire" ou d'une "clinique"...

vitalic,poison lips

 

16/11/2017

Tout

Vivre toute sa vie,

Aimer tout son amour,

Mourir toute sa mort. 

Thérèse d’Avila  

tumblr_oy8yy3Zt0B1r2qr2so1_1280.jpg

C’est une exploratrice d’un monde inconnu. Je recueille sa déposition.

Bergson au sujet de Thérèse d'Avila

 

15/11/2017

Une bien bonne d’Anatole

anatole france

La liberté vraie est celle d’une âme affranchie des vanités de ce monde. Quant aux libertés publiques, je m’en moque comme d’une guigne. Ce sont là des illusions dont on amuse la vanité des ignorants. 

 

Anatole France, "Les opinions de Jérôme Coignard"