Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2017

Bientôt traduit chez "Cheyne" ?

 

11396912lpw-11396940-donald-trump-poemes-jpg_4783620.jpg

Petite précision.

23472420_10156810783713306_6365504771063063046_n.jpg

23472461_10156810783708306_3107615564658763008_n.jpg

 

 

11/11/2016

Interview-pompon

Lors d'une fameuse soirée électorale, l'interview-pompon de l'écrivain Marc Lévy sur France 24 :

" Tous les Américains arrivent d'ailleurs. Il n'y a pas d'Américains de souche.

Et c'est tant pire pour les Amérindiens !

Autre cerise sur le gâteau :

"Les médias sont déjà suffisamment stigmatisés par les régimes totalitaires pour ne pas aller en plus critiquer les médias."

Et cette question sublime du journaleux :

" Vous êtes français, vous comprenez que... vue de France, l'Amérique de Trump inquiète? Est-ce qu'il faut craindre demain, s'il parvenait à la Maison Blanche une Amérique irresponsable, capable d'actions violentes y compris à l'étranger ? " 

Pour les petits curieux, voici la liste des interventions militaires des U.S.A dans le monde depuis plus d'un siècle. Pas un autre pays n'a ce palmarès.

 

10/11/2016

C'est moi ou...

... "nos" journalistes, ils étaient tout chose hier ?

15036696_10154745938683872_4385875194919133722_n.jpg

" S’il fallait un signe, un seul, qu’ils (les médias) sont irréformables, et ne comprendront jamais, c’est celui-ci : tous les envoyés spéciaux des médias mainstream français qui se sont délocalisés aux Etats-Unis pour couvrir l’élection se sont installés... à New York. Au milieu des gratte-ciel, des financiers, des journalistes, des éditeurs et des think tanks, c’est-à-dire à l’endroit des Etats-Unis où le phénomène Trump est le plus opaque. Où les rideaux sont les plus hermétiquement clos sur le peuple américain. Pas un seul ne s’est installé à Flint ou à Detroit, c’est à dire au cœur du nouveau trumpisme. "

Daniel Schneidermann (la suite de son article ICI)

Manquait plus que les politiques français, manquait plus qu'un Raffarin pour nous parler de "la Ligne de Front de la Raison" (sic et re-sic). ça ne vous fait pas furieusement penser à une autre Ligne, Maginot de son petit nom ?

Autrement ? J'aime beaucoup les losers (surtout les "beautiful losers" de Leonard ou ceux filmés par un Peckinpah ou un Schatzberg). Mais Hollande "ayant une pensée pour Hillary Clinton", c'est tou meutch' pour moi.

daniel schne

Un homme s'en prend aux journalistes lors d'un meeting de Donald Trump à l'Union Lackawanna College Student à Scranton, en Pennsylvanie, le 7 Novembre, 2016.

 

 

13/03/2016

Colchiques dans les prés...

 

Même Inaritu n'oserait pas se fendre d'un plan-séquence aussi...