UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2016

Remise à niveau (english) # 37

english3.jpg

26/04/2016

Coming soon...

13007362_1236728543011718_624025582834298762_n.jpg

Editions Les Carnets du Dessert de Lune. Poésie. Format 14 x 20 cm. 88 pages. 12 €

Imprimé par La Maison de la Poésie d'Amay sur du papier bouffant 90 gr et Grund Kaschmir coton blanc 250 gr.

Couverture de Philippe Houdaer.

Parution prévue fin mai/début juin.

Première séance de dédicace annoncée : au Marché de la Poésie, place Saint-Sulpice.

Si vous souhaitez précommander le livre, envoyez un mail à dessertlune@gmail.com et Jean-Louis Massot vous adressera un bon de commande.

 

25/04/2016

Formules magiques pour la chasse au phoque

breveon918-f05a7.jpg

 

Ô Nuliajuk, déesse de la mer,

quand tu étais une petite orpheline dont personne ne voulait

nous t’avons laissé te noyer.

Tu es tombée à l’eau

et lorsque tu t’es accrochée aux kayaks en pleurant,

nous t’avons coupé les doigts.

Tu as sombré dans la mer

et tes doigts sont devenus

les phoques innombrables.

 

Toi douce orpheline Nuliajuk,

je t’en supplie maintenant,

apporte-moi un cadeau,

rien qui soit un don de la terre

mais un don de la mer,

qui fera une bonne soupe.

Osé-je le dire tout haut ?

Je veux un phoque !

 

Chère petite orpheline,

faufile-toi hors de l’eau

pantelante sur ce magnifique rivage,

peuh, peuh, comme ça, peuh, peuh,

Ô cadeau bienvenu,

Sous la forme d’un phoque !

 

Version anglaise d’Edward Fiel, d’après Knud Rasmussen

trad. de Anne Talvaz & Christophe Lamiot Enos

extrait de l'(extraordinaire) anthologie de poésie amérindienne parue récemment aux Presses Universitaires de Rouen et du Havre "SECOUER LA CITROUILLE" (dans la foulée du non moins extraordinaire "Techniciens du sacré")

20/04/2016

Blue bird

Detail of the landscape composition from the House of the Frescoes at Knossos..jpg

Détail d'une fresque murale découverte à Cnossos (1500 avant JC.)

 

 

19/04/2016

L’ARTISTE

secouer la citrouille,poésie amérindienne,anne talvaz,christophe lamiot enos,jérôme rothenberg

L’artiste : disciple, abondant, multiple, inquiet.

L’artiste véritable : capable, actif, habile ;

maintient le dialogue avec son cœur,

va à la rencontre des choses avec son esprit.

L’artiste véritable : retire tout de son cœur,

travaille avec enchantement, fabrique les choses avec calme, avec sagacité,

travaille comme un Toltèque véritable, compose ses objets,

travaille avec dextérité, invente ;

dispose les matériaux, les décore, fait en sorte qu’ils s’ajustent.

 

L’artiste charogne : travaille au hasard, se moque du peuple,

rend les choses opaques, effleure la surface du visage des choses,

travaille sans soin, escroque le peuple, est un voleur.

 

 

version anglaise de Denise Levertov

trad. de Anne Talvaz & Christophe Lamiot Enos

extrait de l'(extraordinaire) anthologie de poésie amérindienne parue récemment aux Presses Universitaires de Rouen et du Havre "SECOUER LA CITROUILLE" (dans la foulée du non moins extraordinaire "Techniciens du sacré")

 

 

14/04/2016

"Rédemption ordinaires" de Gilles Farcet

2249021524_3.jpg

Il y aura eu son essai sur Thoreau (avec lequel je l'ai découvert)...

9782226048479FS.gif

... puis ses biographies (de Thomas Merton, d'Arnaud Desjardins), sa rencontre avec Allen Ginsberg (qui déboucha sur un ouvrage assez unique consacré à l'auteur de "Howl")...

images.jpg

... ses ouvrages d'entretiens ("La tricherie sacrée" avec Jodorowsky), et même son "Manuel de l'anti-sagesse"...

A présent, c'est en poésie que Gilles Farcet se risque... Avec la complicité du Pédalo Ivre !

farcet_grand.jpg

Une poésie à hauteur d'homme où rien n'est occulté (se rappeler que Barthes rangeait Dieu parmi les tabous de notre temps, avec le sexe, la mort et la merde).

Spiritualophobes s'abstenir...

couverture-Farcet.jpg

Le commander ? ICI

 

13/04/2016

G.

quand j’étais petit

passait souvent à la télévision

un magicien avec un fort accent portugais

dont la spécialité

était de rater et de réussir tout à la fois les tours

qu’il proposait

si on lui demandait de faire apparaître un lapin

sous un couvre-chef

il ne parvenait à en faire sortir

qu’une ou deux colombes

si on lui réclamait des colombes

c’était une souris qui émergeait de nulle part

au milieu d’un tour de cartes

je pense souvent à cet homme

qui devait travailler en amont

chacun de ses ratages

quand je commence à écrire un poème

j’attends qu’un drôle d’accent me rattrape

moi aussi

et je néglige les mini-crottes

qui roulent jusqu’au fond de mes manches

 

F.Houdaer

extrait de "PARDON MY FRENCH", à paraître en juin (pour le Marché de la Poésie Place Saint-Sulpice) aux Editions Les Carnets du Dessert de Lune

 

12/04/2016

Ferlinghetti

Ferlinghetti devant sa boutique.jpg

" On ne vit qu'une fois et bien vivre est la meilleure revanche. "

09/04/2016

Remise à niveau (english) # 36

english2.jpg