UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2019

Paix ?

67105127_10157494688453872_7113195638723969024_n.jpg

- Le thème du festival « Voix vives » de cette année (« la poésie, chemin de paix »), tu le trouves pas un peu CLIVANT ?
- Me fais pas marrer. La paix, c’est comme l’amour, tout dépend QUI m’en parle.
- Et alors, qui ?
- Les personnes que je trouve légitimes pour m'sortir ce genre de mots, je les compte sur les doigts d’une main. Et font pas partie d‘un quelconque cénacle littéraire, tu peux m’croire.
- Les autres sont des menteurs ?
- Sont dupes, en tout cas.
- De quoi, de qui ?
- D'eux-même.
 
 

20/07/2017

Allons bon...

... Cette année, je remettrai les pieds au festival de poésie de Sète, malgré ce que j'ai pu en dire ici et . Ou là encore. Et dans des textes publiés que certain(e)s ont su décoder.

Doooooonc...

... Le dimanche 23 juillet, de 19 à 21h, à l'apéro, je signerai sur le stand de "La Boucherie Littéraire".

sète,voix vives,la boucherie littéraire,guitry

... Le lundi 24 juillet, rebelote de 16h à 17h, mais sur le stand des "Carnets du Dessert de Lune" pour signer les quelques exemplaires restants de "PARDON MY FRENCH", et de 17 à 18h sur le stand de La Boucherie Littéraire. Puis... de 18h à 19h30, lors du rendez-vous "Les éditeurs proposent", Place du Pouffre (ni "Place du Pouf" ni "Place du Poulpe", "Place du POUFFRE"), je causerai et lirai à voix haute avec quelques camarades.

J'espère que les tielles seront bonnes.

 

 

28/07/2012

SèTE (Festival de Poésie de)

Sète

Je reviens du Festival "Voix Vives" en ayant changé d'avis sur la peine de mort. Avec une pensée toute particulière pour les profs de philo qui écrivent des poèmes (comment peut-on oublier le corps à ce point ?).

P7240004.JPG

Heureusement, il y eut de très belles lectures (certaines même inoubliables : Jacques Ancet, Lucien Suel, Michel Thion). Et moi qui privilégie systématiquement les lectures de poésie par leur auteur lors des Cabarets, j'ai trouvé que les comédiens présents pour partager les traductions de certains poètes arabes faisaient preuve d'une grande justesse (quelque soit leur degré de fatigue, à courir d'un point à l'autre de la ville).

P7240009.JPG

Le 25 juillet, sur le port, j'ai aussi fêté mon anniversaire et réclamé ma tielle plantée de bougies. La phrase de la journée (signée de l'une des poétesses présentes) : "Tes 43 ans, remarque, reconnais que tu les as cherchés !".

P7250013.JPG