Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2014

Mon blog accuse un retard certain...

... par rapport à tout ce que j'ai pu partager, échanger sur Facebook. Les jours s'enchaînent, le président de la FNSEA (qui n'en rate aucune) nous traite de "djihadistes verts", des ministres qui devraient démissionner se cramponnent à leur fauteuil...

D'abord, lui :

10369123_10152832167413872_8142875694320044899_n.jpg

Son portrait par Jérôme Leroy.

Un article d'Arrêt sur images

"Mort de Rémi Fraisse, point de non retour" par Duclock

Et un article toujours actuel de "Reporterre": "Le mouvement écologiste, nouvel ennemi intérieur"

Et un souvenir :

10408914_845662052122502_288881140903784719_n.jpg

Barrage de Sivens suite... Aéroport Notre-Dame-des-Landes suite... Le Grand Stade de Lyon, donc. Qui va se faire. Qui se fait. Grâce à une justice vendue plus que rendue (voir toutes les décisions des juges ces dernières semaines). Avec une presse d'une rare complaisance (ex : "Le Progrès"). Il y a plus d'un an, j'avais pas mal de contacts avec des opposants au Grand Stade, été à leur campement, vers Décines. J'avais proposé au Syndicat des poètes qui vont mourir un jour de rejoindre cette/ces luttes, cela me semblait avoir du sens. La tiédeur des réactions... J'avais eu l'impression de pisser dans un violon (et Dieu sait que la plupart des gens qui composent ce collectif sont parmi les plus vivants de la scène poétique Rhône-Alpine). Alors ? J'ai poursuivi l'aventure éditoriale du PEDALO IVREen publiant qui un Malakoffiot, qui un Toulousain, qui... J'ai reconduit le Cabaret Poétique pour une année supplémentaire. Pour le reste... Les postures des uns et des autres...

28/10/2014

Antidote contre la misogynie # 1

08:02 Publié dans où je trouve à rire | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : zouc

23/10/2014

Musée des Beaux-Arts de Lyon...

... dit "Musée Saint-Pierre". Où j'ai quelques habitudes (son café en terrasse, avec vue sur le jardin intérieur, à quelques mètres seulement de l'abominable Place des Terreaux)...

1690700_10152797649496565_5125407334601539472_n.jpg

Parce qu'il est rare de trouver une photo aussi intéressante sur un site (en l'occurrence, une page Facebook) à caractère officiel.

22/10/2014

"Le paysan" (NatYot)

Le paysan s’assoit. Il a la fatigue. Grande. Bien. Il est tatoué sous les ongles. On ne voit que ça. Et les yeux, comme quand je me lève trop tôt.

 

C’est qu’on n’est pas si bête, dit-il.

Ça tourne aussi dedans. Ça fait des cabrioles et des entorses avec. On a de la pensée. On n’en fait pas des tonnes. On s’en sert autrement, nous.

 

silence

 

C’est qu’on n’est pas si bête.

Nous c’est plutôt le sang. Le sang. Bien. Le sang qui réfléchit dans sa course, en coulant, en faisant ces allers venus. Il fait son beau parcours le sang, son parcours quotidien, son parcours idéal. Un parcours qui a d’ la gueule,

qu’oublie pas les genoux

qu’oublie pas les orteils

qu’oublie pas les mâchoires

qu’oublie pas les paupières

qui fait tout fonctionner

sinon on est foutu, nous.

Tu vois.

 

silence

 

C’est qu’on n’est pas si bête.

On vous laisse les grues, et l’acier dans le ciel. C’est beau quand même, dit-il. Nous, on aime la pluie. On aime l’humidité. L’humilité. Quand la pluie elle irrigue, ça me donne la trique. Toutes ces gouttes qui pénètrent le sol, ça me donne la trique. Et je peux chanter fort des rengaines que j’invente, et je peux crier fort là-bas au fond du champ. Personne me dit « la ferme ! »

Personne ne m’entend.

Je peux être fou si je veux.

 

silence

 

Le paysan se lève. Il a une petite mine. Il boit un petit coup dans un tout petit verre. Je voudrais boire aussi. Mais il n’y a qu’un verre et je ne fais pas ça. Boire dans le verre des autres.

 

NatYot (bientôt, au Cabaret Poétique)

 

natyot

 

21/10/2014

C'était le Cabaret Poétique du 19 octobre... (première partie)

Le Cabaret de ce dimanche, vu par Denis Svartz...

1.jpg

Derrière ce visage de Steve Mc Queen, se cache un COW-BOY DE MALAKOFF

2.jpg

Barbara Pogačnik

3.jpg

Aleš Šteger

4.jpg

Andrej Brvar

5.jpg

Gorazd Kocijančič

6.jpg

Claire Terral

7.jpg

Pierre Soletti (dont le nouveau recueil sort dans quelques jours au Pédalo Ivre !)

8.jpg

 Antoine Gallardo (alias "le non-photographe") de "La boucherie littéraire"

9.jpg

Jean-Bapt' Cabaud

10.jpg

11.jpg

Thierry Roquet

 

claire.jpg

Claire Vairai

 

12.jpg

 Un vrai couple...

13.jpg

14.jpg

15.jpg

Jean-Marc Luquet

16.jpg

17.jpg

18.jpg

19.jpg

20.jpg

Armand

21.jpg

22.jpg

23.jpg

24.jpg

25.jpg

 Grégoire Damon (accompagnant Thierry Roquet à la guitare)

26.jpg

27.jpg

Paola Pigani

 

28.jpg

 

 

29.jpg

30.jpg

 

Mateja Bizjak Petit, sans qui...

 

31.jpg

 

 

32.jpg

 

Re-Greg

 

33.jpg

34.jpg

36.jpg

cabaret poétique.jpg

 

Et encore une fois mille mercis au Périscope et à Françoise B-B de nous accueillir

Bientôt, d'autres images de ce Cabaret Poétique (et des surprises, et des annonces)...

POUR L’ANECDOTE

à quinze ans

grâce à mon premier job

formidablement pénible

je me suis offert les services

du seul prof digne de ce nom

que j’ai connu dans mon adolescence

une machine

un magnétoscope

je me suis passé

« Massacre à la tronçonneuse »

et

« Le journal d’un curé de campagne »

dans la même journée

 

aujourd’hui

j’écris de la poésie

 

20/10/2014

Rappelez-moi, déjà... Les indiens gagnent bien à la fin du film, non ?

UN CADEAU.