UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2012

C'était le seizième Cabaret Poétique...

_DSC5179.JPG

301202_405783179476617_1492779925_n.jpg

_DSC5183.JPG

_DSC5197.JPG

_DSC5198.JPG

_DSC5203.JPG

_DSC5209.JPG

_DSC5216.JPG

402769_405783449476590_840107704_n.jpg

_DSC5232.JPG

564109_405783906143211_1221476381_n.jpg

_DSC5237.JPG

_DSC5244.JPG

299360_405784262809842_1117721980_n.jpg

_DSC5241.JPG

_DSC5253.JPG

_DSC5254.JPG

250120_405784579476477_2015479946_n.jpg

_DSC5261.JPG

_DSC5282.JPG

480925_405785156143086_1620454851_n.jpg

_DSC5279.JPG

_DSC5292.JPG

_DSC5297.JPG

Photos signées Josette Vial & Samantha Barendson.

Merci à Europes et cie qui nous a permis de clore le Forum des Langues.

19/09/2012

Seizième Cabaret Poétique...

... qui se tiendra exceptionnellement hors-les-murs du Périscope.

16eme cabaret.jpg

15/01/2012

C'était le onzième Cabaret Poétique...

_DSC9092.JPG

_DSC9099.JPG

_DSC9105.JPG

_DSC9127.JPG

_DSC9143.JPG

_DSC9149.JPG

Ces photos (que vous pouvez agrandir d'un simple clic) sont toutes signées Josette Vial. Pour un retour en mots sur ce Cabaret, c'est ICI. Moralité de l'histoire : le Cabaret Poétique, c'est (presque) une fois par mois. C'est gratuit (carte d'adhésion à l'année : 2 euros). Donc, c'est tant pis pour les absents.

04/01/2012

ONZIEME CABARET POETIQUE, CE DIMANCHE !

CP11.jpg

(Agrandir l'image ? C'est possible en cliquant dessus)

23/11/2010

Et s'il n'y avait pas que la "branloire" qui soit "pérenne" ?

CP 3.jpg

 Cliquez sur l'image pour la voir dans son intégralité.

27/05/2005

Vendredi 27 mai

mon éditeur mange du chorizo

mon éditeur est aussi un poète

comme moi

il fait avec son corps

avec sa voix

comme moi

il lui arrive de bien se débrouiller

comme moi

il s’en sort parfois d’extrême justesse

je nous souhaite de faire

de vieux os

lui

continue de frayer avec

les fantômes des « morts trop jeunes »

qu’il les chasse 

ou qu’il relise plus attentivement

les manuels

Lautréamont n’est pas mort à 27 ans

mais à 77

Rimbaud n’est pas mort à 37 ans

mais à 70

et tous deux étaient chinois

pour ne prendre que leur exemple

je crois avoir convaincu mon éditeur

quand je le vois brûler ses papiers

d’identité

jeter sa montre

son portable

tout ce qui l’obligeait à porter

le fardeau de l’heure

le mensonge des dates

mon éditeur va faire de vieux os

moi aussi