UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2018

"Cinéma Inferno", nouvelle critique...

35812495_962603157247864_8469942216591147008_n.jpg

... signée Jacques Morin dans le numéro de décembre de la revue "Décharge" :

" La poésie appliquée au cinéma. Le cinéma détourné par la poésie. Dès le titre. Les deux larrons s'accordent comme Taviani ou Cohen. On ne les distingue pas bien d'ailleurs l'un de l'autre. L'un plus lyonnais peut-être... Mais sinon, c'est le même esprit d'humour et de dérision qui l'emporte. Chacun remonte sa filmographie personnelle depuis l'enfance. Je suis toujours frappé dans la découpe des vers du prosaïsme bon teint qui émane, tout un aspect narratif qui entre dans la page et qui fait mouche chaque fois. Le côté image inventive laisse la place à la perception pointue de la réalité, dans un réalisme réactivé et critique qui débouche souvent sur une clôture comique. "

 

Commander "Cinéma Inferno" ? Ici

 

Écrire un commentaire