Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2016

Je n'ai vu la coïncidence relevée nulle part...

... Leonard nous a quitté un 10 novembre, tout comme Rimbaud. Et sans doute des millions d'autres personnes.

f.jpg

 

Commentaires

Seul André Breton relevait les "coïncidences pétrifiantes".
Jack

Écrit par : chaboud | 14/11/2016

mort lui aussi un 10 novembre une certain Leon Veranne ("poète français")
auteur notamment d'un recueil intitulé "Bars" (préface de francis carco)
et de "complaintes pour les mauvais garçons" .
deux titres qui a priori n'auraient déplu ni à Arthur ni à Leonard

Écrit par : beardy | 14/11/2016

Cerf en automne

Pour Tristan Derème.

Ce matin où nul cor ne corne
Aux forêts d'or mort décorées
L'automne somptueux et morne
A toutes feuilles essorées.

Et la perspective dorée
Toute en la courbe de ses cornes
Le cerf apparaît à l'orée
De la solitude qu'il orne.


Léon Vérane (1886-1954). Le Livre des passe-temps. (1930)


raaah lovely ! "nul cor ne corne" faut l'faire non ?

Écrit par : beardy | 14/11/2016

Excellent !

Écrit par : Frédérick Houdaer | 15/11/2016

Les commentaires sont fermés.