UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2022

BEINEIX / DJIAN

Story-2-Jean-Jacques-Beineix-est-mort-14-01-1215300.jpg

Alors que je m’étonnais de n’entendre ou de ne lire aucune réaction de Djian à la disparition de Beineix (peut-être est-il en train d’écrire un texte à ce sujet tandis que je tapote ces quelques mots), j’ai ré-écouté les trois heures de commentaires que le metteur en scène a laissé en bonus du DVD de « 37°2 » (des commentaires enregistrés en 2000). Beineix ne cesse, pendant ces 180 minutes riches d’anecdotes et de nostalgie – le tournage de « cette comédie qui finit mal » a été très heureux – , de louer l’écriture de Djian, de rappeler que 95% des dialogues et « toutes les voix off » sont directement tirés du roman, d’énumérer les raisons qui l’ont poussé à acheter les droits du roman (tel monologue du personnage principal, telle réplique) etc.

Extraits (sans filtre, c’est Beineix qui parle donc) :

J’essaye toujours de faire les films les plus simples possible, mais au fond, je n’y arrive pas… Maintenant, il n’y a plus qu’une seule version [de 37°2 le film] , c’est la version dite « intégrale »   que nous avons financée grâce à Canal + (le distributeur Gaumont ne jugeait pas opportun de faire cette version, il ne pensait pas que ça pouvait avoir le moindre succès… et moi j’étais persuadé du contraire et surtout je voulais rétablir le film dans sa version que j’aurais souhaité qu’il ait eue dès le départ)…

Philippe Djian, il a un rapport bizarre avec le film… Il l’aime et il le déteste… Il est pas clair avec ça. Je sais, moi, que le film… c’est le livre, mais d’une certaine façon il accepte pas l’idée de cette adaptation… mais ça a fait connaître le livre, et ça n’enlève rien au livre parce que le livre était exceptionnel… J’ai eu un coup de foudre quand je l’ai lu et je ne cherche pas un instant à évacuer le fait que c’est ce livre qui m’a suggéré ces images… C’est un fantasme d’écrivain… Ce livre ne parle que d’écriture… Pourquoi personne n’a parlé de ça ? Pourquoi personne ne s’est rendu compte de ça ? C’est vraiment une histoire qui célèbre l’écriture… 

 

Écrire un commentaire