Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2018

La poésie hexagonale, c’est quoi ?

Des guirlandes de niaiseries humanisantes, des Siméoneries en cascades et volutes ?

Ou des expériences de laboratoire ayant tourné court depuis longtemps ? Des échantillons cérébraux signés par d’éternel(le)s étudiant(e)s demandant toujours l’autorisation avant de parler ?

Sinon ? D’autres pistes ?

Ici, pour commencer.

Et peut-être ailleurs… (glissez-les en commentaires, svp)

realpoetik

 

 

Commentaires

Bravo,tu demandes l'asile poétique quand ?

Écrit par : Deb | 21/02/2017

Sinon ? D’autres pistes ?
le dernier bouquin de jean pascal Dubost "fantasqueries" aux éditions Isabelle Sauvage
"petit désastre jubilatoire" écrit il ou "livre raté
que du bon quoi !
https://editionsisabellesauvage.wordpress.com/fantasqueries/

Écrit par : roger | 23/02/2017

hello cher comparse,

il y a deux ans, j'ai découvert ceci (voir le lien ci-après). lignée de Mallarmé et de Paul Valéry, soit le souci de rendre à la forme classique toute sa pureté (finalement dévoyée, y compris chez un Baudelaire (stricte observance des règles du hiatus, de l'hémistiche, etc..), un Rimbaud et sa "prose" poétique...), sans pour autant faire du vieux, c'est à dire bien sûr en essayant de faire du nouveau. Qu'en dis-tu ?

amitiés sur le chemin,

bien à toi,

http://theatreartproject.com/

Écrit par : fabien meyer | 20/02/2018

Bonjour Frédérick.

Dans le genre, il y a évidemment Métèque (http://www.revuemeteque.com/).

Et aussi un peu feu Le Cafard hérétique (feu, oui, car maintenant "repris", c'est... enfin bref...).

Mais effectivement Real est le top dans le genre.

Belle journée à vous.

Écrit par : Stéphane Bernard | 20/02/2018

La revue Watts ! Ici : http://revuewatts.srwebworks.com/
Et il y a aussi le collectif Bêta, qui édite la revue Basse déf, avec des tas de trucs cool dedans. Là : http://association-beta.blogspot.fr/
On en cherche d'autres, toujours. Par ailleurs, t'en causerai, j'ai pris quelques grosses claques dans ma tronche de lecteur récemment. Mais pas particulièrement dans le genre poésie, bien que, à ce niveau-là, les genres veuillent plus dire grand-chose.
Sinon, versons une larme : depuis cette année, Siméon n'est plus le directeur artistique de cette belle manifestation.

Écrit par : Greg | 20/02/2018

La poésie hexagonale c’est un train qui reste à quai parce que le conducteur est bloqué dans les embouteillages. (Si la scène a lieu à Paris, c’est la météo qui est mise en cause)

Écrit par : Melchior | 20/02/2018

"Le meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi." (Paul Eluard.)

Écrit par : Marc Bonetto | 21/02/2018

Les commentaires sont fermés.