Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2016

Quelques jours chez Patrick Dubost...

... dans sa maison de campagne du Haut-Beaujolais, pour une formation au logiciel de son "Reaper".

dubost,patrick dubost,judith lesur

Pauline Catherinot & Kenny Ozier-Lafontaine, juste avant que je ne les jette dans le coffre de mon break pour les emmener chez Patrick.

dubost,patrick dubost,judith lesur

Patrick (& Béatrice Machet au boulot) devant LA maison.

dubost,patrick dubost,judith lesur

Vue imprenable sur le cul de ma voiture.

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

Judith Lesur (& Zéphyr)

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

Autour de la table, dans le sens des aiguilles d'une montre ; P.Dubost, B.Machet, Claude Yvroud, P.Catherinot, J.Lesur & Catherine Serre

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

Kenny Ozier-Lafontaine (aka Paul Poule) entre C.Yvroud & P.Catherinot

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

Les chats d'en face.

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

dubost,patrick dubost,judith lesur

Mon outil de travail, très tôt le matin, sur un plan de travail encombré mais qui n'a jamais aussi bien mérité son nom.

dubost,patrick dubost,judith lesur

 

Commentaires

Ce n'est pas du tout galant, non, môssieu, de jeter une dame dans le coffre de sa voiture, y compris avec un gars qui a l'air fort sympathique. D'ailleurs, c'est pas sympa pour lui. C'est pas non plus très gentil de faire son mac en n'expliquant pas ce qu'est un "reaper". En revanche, la chapka est superbe. Et Armand le poëte, il était pas là ?

Écrit par : Marc Bonetto | 01/01/2017

Les commentaires sont fermés.