UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2015

Affiche lyonnaise...

... datant de 1960 !

Beatnik Festival, Lyon, France, 1960.jpg

Et toutes mes excuses aux personnes qui se sont faites refouler à l'entrée du Musée Saint-Pierre aujourd'hui, alors qu'elles voulaient assister à ma lecture avec Patrick Dubost. Une photo extraite du duel (signée Samantha Barendson) avec lancement d'avions en papier piégés :

 

beatnik

 

 

18:55 Publié dans LyonnÈseries | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beatnik

11/03/2015

"LE CITRONNIER" de Samantha Barendson, prix René Leynaud 2015 !

1945225199.jpg

Une première reconnaissance du travail effectué pour/par la poésie au Pédalo Ivre.

La remise de ce prix aura lieu cet après-midi, à 18h30, au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (14 avenue Berthelot, 69007 Lyon). Les amis du Pédalo (et de la poésie) y seront les bienvenus.

Vous n'avez pas encore votre Citronnier ? Lire un extrait (et des critiques), ici. Le commander, .

Et bravo à Samantha !

08/03/2015

« Vois un film, sois un film. »

51b0UVrWZNL._SY344_BO1,204,203,200_.jpg

« La lumière est mon obsession. Je la ressens comme une source fondamentale de puissance, comme une sorte de charbon cosmique. Elle fait pousser des choses ; elle fait mourir des choses. Elle peut se transformer en n’importe quoi – une plante, une idée. Les films sont faits de lumière. Pensez simplement au pouvoir qu’a la lumière de se transformer en tout ce que nous sommes et en tout ce que nous pouvons imaginer. »

Denis Hopper

07/03/2015

« Mon » Printemps des Poètes

 

Dans la mesure où la grippe (mon grand maître spirituel du moment) me l’autorise, je me rendrai à un maximum de manifestations puisque le programme de cette année, à Lyon, est assez alléchant (menu complet ICI).

Je suis plus directement impliqué dans trois rendez-vous. Il y a le Cabaret Poétique de ce dimanche, œuf corse.

Cabaret Poétique 29 PdP 2015.jpg

 

Mercredi prochain, le 11 mars, de 14h à 17h30, au Théâtre des Asphodèles, se tiendra le forum « Comment partager la poésie ? ». Et puisque l’on m’invite à y participer, à y mettre mon grain de sel… Faudra pas que les officiels viennent se plaindre, après… (je le dis et le redis, parmi ces assis ayant choisi comme thème officiel cette année « L’insurrection poétique », combien ont déjà connu une garde à vue ?).

Enfin, si vous voulez retrouver bibi en tant qu’auteur, on annonce le samedi, à 15h, un duel poétique « Houdaer-Dubost » au Musée des Beaux-Arts, sur le thème de « L’insurrection amoureuse ». Je crois savoir qu’Armand le Poête se joignera également à nous. Autant vous prévenir, la performance est fortement déconseillée aux moins de 18 ans (aucune envie de m’auto-censurer). Plus de détails, z’ici.

 

04/03/2015

(reviendre à) Hugo Ball

dada1.jpg

 

« Lorsque je fondais le Cabaret Voltaire, j’étais convaincu qu’il y aurait en Suisse quelques jeunes gens qui voudraient, comme moi, non seulement jouir de leur indépendance, mais aussi la prouver. »

Hugo Ball

 

« Notre cabaret est un geste. Chaque mot qui est chanté ou prononcé signifie pour le moins : que notre époque avilissante n’a pas réussi à forcer notre respect. D’ailleurs qu’a-t-elle de respectable ou d’impressionnant ? Ses canons ?? Notre grand tambour les rend inaudible. Son idéalisme ? Il fait rire depuis longtemps, dans son interprétation populaire aussi bien qu’officielle. Les grands festins de boucherie et les exploits héroïques  du cannibalisme ? Notre folie délibérée, notre enthousiasme pour l’illusion les anéantiront. »

Hugo Ball