UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2021

Disparition du cinéma

141819303_10159138522538872_7979328699076427208_n.jpg

Je ne sais pas ce qui restera de moi dans cinquante ans. Probablement tous les films auront pris un coup de vieux terrible et le cinéma n’existera sans doute plus. J’estime que la disparition du cinéma aura lieu VERS L’AN 2020 et que dans cinquante ans environ il n’y aura plus que la télévision. Eh bien, si je peux avoir une ligne dans le Grand Dictionnaire universel du cinéma, j’en serai heureux.

Jean-Pierre Melville, en 1970

Commentaires

Il aura été meilleur réalisateur que devin, et c'est tant mieux. Et si le cinéma occidental, disons européano-étasunien, s'est un peu avachi, l'excellence s'est considérablement propagée sur d'autres continents. Les Asiatiques nous pondent déjà à eux seuls pas mal de chefs-d'œuvre chaque année. Après, si on parle support de diffusion...
(Il est assez marrant de constater que c'est le plus traditionnaliste des réalisateurs de la Nouvelle Vague - Rohmer - qui aura été le plus à même d'accepter l'outil télévision.)

Écrit par : Stéphane Bernard | 23/01/2021

Écrire un commentaire