UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2014

Pensée passable

Mes amis poètes qui se vantent de ne pas lire de romans valent-ils mieux que mes amis romanciers qui ne lisent pas de poésie ?

304653_3696635730492_636407087_n.jpg

Commentaires

Salut Frédérick,

Je crois que c'est une fausse question ou qu'elle est mal construite... (si je peux me permettre)

Je proposerais à la place : "Mes amis poètes qui se vantent de ne pas lire de romans valent-ils mieux que mes amis romanciers qui se vantent de ne pas lire de poésie ?"

ou mieux :

"Mes amis poètes qui se vantent de ne pas lire de roman* valent-ils mieux que mes amis romanciers qui se vantent de ne pas lire de poésie ?"

* Roman, au singulier pour parler du genre ou alors le garder au pluriel et mettre "poèmes" au pluriel à la place de la poésie.

Ceci dit mon intervention est peut-être déplacée ? Mais sans vouloir venir gratter sur la corde de l'amitié ou me faire passer pour un poète ou un romancier, j'avoue être concerné par cette drôle de question (pour les raisons que tu sais).

Car ces amis poètes, font-ils valoir une question de goût en disant qu'ils ne lisent pas de roman ? Ou alors se vantent-il réellement de ne pas en lire ? Car si vantardise il y a, c'est une forme de fierté qui est tout autant déplacée que dénuée de sens... À mon sens.

De fait, à lire ta question, à prime abord, on a l'impression que les poètes sont d'odieux personnages, car ils se vantent d'une chose là où les romanciers ne le font simplement pas.

Bizarre la position des ces poètes-là dans le contexte de cette question. Sont-ils vraiment tes amis ? (sourire)

Même si c'est déjà fait, je ne voudrais pas épiloguer davantage.

En toute amitié.

Antoine

Écrit par : Antoine le Boucher du Luberon | 04/07/2014

Salut, Antoine. Oui, tu m'as bien lu (mes amis romanciers ne se "vantent pas" d'ignorer la poésie, ils évitent le sujet, plus ou moins mal à l'aise)! Et je n'en suis pas surpris, car tu es un "excellent lecteur" (tu sais que, dans ma bouche, c'est le plus beau des compliments... et que je n'aspire pas à devenir autre chose également). Ceci dit, ma notule, je l'ai écrite en quelques secondes sur le rebord de la cuisine... peut-être ne mérite-t-elle pas d'être décortiquée cent sept ans ;) A bientôt, l'ami !

Écrit par : Frédérick Houdaer | 08/07/2014

J'ai écrit encore plus vite mon commentaire que ma notule, d'où les quelques mots manquant...

Écrit par : Frédérick Houdaer | 08/07/2014

Les commentaires sont fermés.