Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2013

SUITE DU DEMENAGEMENT

 

de l’une de mes nouvelles fenêtres

 

j’aperçois la boulangerie pour bobos du quartier

 

qui brille de tous ses feux

 

ensuite

 

je déballe mes courses

 

mon budget rideau a explosé

 

voiler sept fenêtres

 

cela finit par chiffrer

 

mais si c’est le prix à payer

 

pour avoir la paix

 

j’ai fini de peindre des murs

 

qui auraient mieux fait d’être recouverts de papier-peint

 

je n’ai

 

pas voulu lâcher mon idée initiale

 

je n’ai

 

toujours pas reçu mon frigo chinois

 

commandé dans une grande surface

 

il serait bloqué à une frontière

 

quand mes enfants me demandent pourquoi

 

je leur dis qu’il était rempli de drogue

 

 

 

enfin

 

le frigo arrive jusqu’à nous

 

vide

 

tout le monde est soulagé

 

et déçu

 

à la maison

 

 

 

F.Houdaer 

 

Les commentaires sont fermés.