Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2005

Samedi 8 janvier

J’explore la blogosphère depuis… deux mois à tout casser.

Blog : quel vilain mot (je suis le combientième à le noter ?).

A propos de sphère. Dixit Peter Sloterdijk  :

« La créativité, c'est la capacité de meubler la sphère et de l'agrandir. Le concept de créativité ne peut pas être séparé du concept d'enrichissement du monde. Si la créativité est enrichissante, c'est dû à sa capacité d'agrandir l'espace comme lieu du choix des possibles. Le couple, la dualité, c'est l'entité de base à partir de laquelle cette création de l'espace a commencé. C'est la forme élémentaire du multiple. Cela implique un parti pris pour la diversité et la multiplicité. On ne doit pas compter à partir de UN, mais à partir de DEUX. La relation mère enfant est, de façon constitutive, une conjuration. D'une manière plus générale, les êtres humains sont toujours des conspirateurs et la capacité de former une société plus élargie implique la capacité de former de grandes conspirations. Au XIXe siècle, la forme la plus englobante de la conspiration, c'était l'État-nation. On commence à comprendre, de plus en plus au cours du XXe siècle, qu'il faut, finalement, mettre en chantier une conspiration encore plus complexe qui n'aurait pas de " non-membres " et qui serait l'humanité.»

Les commentaires sont fermés.