UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2020

Vacances

122542649_10158930587563872_3437426109190984448_o.jpg

Hallier me parle de Jean-René Huguenin (J.R.H. comme "Je Rends Heureux").

Le ciel se charge.

Sous mon balcon, tant de personnes pour apprendre à surfer. Et des vagues qui, d'heure en heure, vont grossir.

 

Commentaires

La Côte Sauvage, de Jean-René Huguenin a sans doute un peu vieilli. Mais son journal reste impressionnant à lire. Pour ma part, je l'ai découvert en écoutant la 'double) chanson, impressionnante aussi, de Philippe Léotard “Mon cœur et le monde bougent / À l'amour comme à la guerre”

Une réflexion qui m'est venu à l'époque où j'ai lu ce Journal. Huguenin sous-entend, à la date du lundi 22 octobre 1956, que vieillir, c’est ne plus changer. Et est-ce qu’il n’aurait pas raison, le bougre ?

Écrit par : Jean-Baptiste Cabaud | 27/10/2020

Très juste, Jean-Bapt'. Je relis le "Journal" tous les cinq ans. Très bon produit dopant.

Écrit par : Frédérick Houdaer | 27/10/2020

Écrire un commentaire