UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2020

La peur loin derrière

(à Léonard D.)

11real.jpg

l’enfant va bien

très bien même

il parle

à sa manière d’enfant qui apprend à parler

d’enfant qui a traversé des périls récemment

il parle à sa manière

d’enfant qui est passé à autre chose

mais veut absolument

résolument

me décrire le ballon perché sur la bibliothèque

hier l’important c’était de

survivre

aujourd’hui l’essentiel est de me pointer ce ballon

et que celui-ci ne vienne pas à chuter

sur le chat qui dort juste en-dessous

que je comprenne bien l’importance de cette triade

ballon-bibliothèque-chat

le reste

tout le reste

c’est moi qui dramatisais

et qui loupais le cœur des choses

que l’enfant s’échine à me faire redécouvrir

il ne s’impatiente pas avec moi

alors qu’il y a de quoi

il se découvre des trésors de patience

en même temps que ses premiers mots

aucun de nous deux

ne contrôle son propre cerveau

chacun se laisse

surprendre

 

Commentaires

Génial ! Magnifique ! Je préfère liker ici que sur FB pour des raisons d'intimité, mais c'est super. Merci.

Écrit par : Greg | 23/06/2020

Comme d'hab', Greg, le texte pas prévu, qui s'écrit tout seul, quand la tension retombe, et seulement à ce moment-là, seulement quand les choses redeviennent possibles.

Écrit par : Frédérick Houdaer | 24/06/2020

Écrire un commentaire