UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2020

Confinage Laurapalmerien #12

1.jpg

2.jpg

 

Commentaires

Toujours pas arrivé à S3E8 ? (Où l'on voyage beaucoup beaucoup beaucoup plus loin qu'on ne le ferait avec la platinum de Brad Pitt et un billet SpaceX.)

Écrit par : Stéphane Bernard | 04/05/2020

A question précise, réponse précise : j'en suis à S3E6. Je m'approche, je m'approche… Vous tiens au courant. Si plus de nouvelles de moi dans les jours à venir, merci de prévenir Interpol !

Écrit par : Frédérick Houdaer | 04/05/2020

Stéphane, j'en sors ! De l'épisode 8. D'une beauté à couper le souffle… et je comprends tout à coup ce que signifie l'expression "carte blanche". Lynch a eu "carte blanche" sur cette troisième saison. Et donc, maintenant, ma question : QUOI, APRES ?

Écrit par : Frédérick Houdaer | 10/05/2020

Stéphane, j'en sors ! De l'épisode 8. D'une beauté à couper le souffle… et je comprends tout à coup ce que signifie l'expression "carte blanche". Lynch a eu "carte blanche" sur cette troisième saison. Et donc, maintenant, ma question : QUOI, APRES ?

Écrit par : Frédérick Houdaer | 10/05/2020

Oui, on peut dire que c'est le grand 8... Certains disent que cet épisode contient toute la quintessence de sa filmographie, de Tête de Gomme à l'Empire du Dedans. Je suis pas loin de le penser. Je me referai sans doute ce 8 un de ces 4 ; mais pas le reste, j'avoue que ça a parfois été dur ; et bien que je me sois revisionné dernièrement tous ses derniers films. La première partie de Lost Highway est toujours terrible, le reste du film a très mal vieilli. Mulholland par contre tient très bien le coup (sans doute le meilleur de cette période). Inland... bah c'est Inland quoi... parfait... à sa façon... ^^

Après ? Alors là... mystère (à Twin Peaks) et boule (de tête) de gomme...

J'ai particulièrement été touché dans cette S3 par l'adieu à la Femme à la bûche... qui pour le coup était réel puisqu'elle était moribonde au moment du tournage. On sent que Lynch ne simule pas sa fidélité à ses acteurs, se permettant ici d'intégrer un hommage digne et discret à la tragique réalité.

Écrit par : Stéphane Bernard | 10/05/2020

Eh merde... là j'ai grave mis les pieds dans le spoil... toutes mes excuses...

Écrit par : Stéphane Bernard | 10/05/2020

Ne t'excuse pas, Stéphane, tu en parles très bien.

Écrit par : Frédérick Houdaer | 12/05/2020

Écrire un commentaire