UA-136760349-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2019

Quelle option ?

un jour mon vieux s’est réveillé

avec un troisième bras

cela faisait déjà quelques temps

que son cerveau présentait des signes de dysfonctionnement

mais j’ai refusé de prendre les choses au tragique

après tout un troisième bras

cela pouvoir avoir son utilité dans une période

où tout devenait plus compliqué pour vous

j’ai sorti ce genre d’arguments à mon paternel

mais c’était comme de pisser dans un violon

 

quand son troisième bras a commencé

à vouloir l’étrangler

j’ai dû décrocher le téléphone

et emmener mon vieux en consultation

je continuais de dédramatiser autant que je pouvais

tandis qu’il me vantait

mi-terrifié mi-fasciné

la force de son troisième bras

avec lui

me jurait-il

j’aurais remis ta mère à sa place

j’aurais eu besoin que d’une baffe

et elle se serait tenue à carreau pour plusieurs années

en fait

c’était le bras long qu’il aurait aimé avoir

suffisamment pour rattraper sa femme

jusqu’au Liban où elle s’était barrée

j’ai décidé de lui faire parler de ses ongles

parce que c’était sans danger

et que le toubib venait nous chercher dans la salle d’attente

 

(extrait d'un recueil à paraître)

 

 

07:26 Publié dans a.2) MES TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bras

Écrire un commentaire